dimanche | 06 sept. 2020

Oliver Solberg l'emporte en WRC3

Le Suédois a semé ses rivaux pour s'offrir sa première victoire en WRC3 à l'issue du Rallye d'Estonie.

Malgré deux crevaisons samedi matin, Oliver Solberg (Volkswagen Polo GTI R5) reprenait rapidement les rênes de la catégorie WRC3 et ne les quittait plus jusqu'à l'arrivée. Le jeune suédois évitait les soucis par la suite et s'imposait avec 59''0 d'avance.

Ses performances impressionnantes lui permettaient également de terminer neuvième au classement général et premier parmi les voitures répondant au règlement R5, 38''7 devant Mads Østberg (Citroën C3 R5), victorieux en WRC2.

« Fantastique ! », s'exclamait-il à l'arrivée de la Wolf Power Stage. « C'était une spéciale difficile. Mon pneu avant gauche était dans un sale état sur la fin. C'était très difficile avec des conditions différentes à chaque fois, mais c'était très amusant. »

Bien parti pour terminer à une deuxième place bien méritée, Kajetan Kajetanowicz (Skoda Fabia Rally2) était piégé par les routes rapides de l'Estonie en partant en tonneau dans la dernière spéciale. Jari Huttunen (Hyundai i20 WRC) héritait alors de la deuxième, 48''8 devant Egon Kaur (Škoda Fabia Rally2), pourtant victime d'une nouvelle crevaison dans l'ES16. L'Estonien conservait toutefois 48''8 (aussi !) de marge sur Marco Bulacia (Citroën C3 R5).

Karl Kruuda (Volkswagen Polo GTI R5) complétait le top cinq à 4'04''9 du vainqueur. L'Estonien ne comptait que 7''8 d'avance sur Nicolas Ciamin (Citroën C3 R5). 

Son frère Gustav (Volkswagen Polo GTI R5) subissait également un coup du sort au Rallye d'Estonie. Le pilote âgé de vingt-deux ans partait en tonneau dans Kaagvere, tout comme son compatriote Raul Jeets (Skoda Fabia Rally2) plus tôt dans la journée.

Plus de Rallye d'Estonie