dimanche | 06 déc. 2020

Andreas Mikkelsen vainqueur, le titre pour Jari Huttunen

Jari Huttunen a réalisé une prestation solide sur l'asphalte, la neige et le verglas de l'ACI Rally Monza pour remporter le titre en WRC3.

Après avoir rapidement pris les commandes jeudi soir, Jari Huttunen (Hyundai i20 R5) avait choisi de ne pas se laisser entraîner dans le match pour la victoire.

Le Finlandais préférait alors doser son effort tout au long du week-end pour rallier l'arrivée au troisième rang, à 1'19''2 du vainqueur Andreas Mikkelsen (Skoda Fabia Rally2). Un résultat suffisant pour lui permettre d'empocher le titre en WRC3 à l'issue d'une saison âprement disputée.

Jari Huttunen semblait presque chercher ses mots à l'arrivée de la Wolf Power Stage de Serraglio : « C'est incroyable, merci à mon équipe, mes partenaires et tous ceux m'ayant aidé... Je suis tellement heureux que je ne sais pas vraiment que dire de plus. »

Juha Huttunen (à gauche) célèbre avec Oliver Solberg (avant gauche), Aaron Johnston (avant droit) et Andreas Mikkelsen (droite) sur le podium

Pour son retour en compétition en mondial, Andreas Mikkelsen réalisait l'une des grosses performances du rallye en menant sa Skoda Fabia Rally2 evo à plusieurs victoires de spéciale pour s'imposer dans la catégorie tout en terminant sixième du classement général.

Oliver Solberg (Skoda Fabia Rally2) n'avait pas à rougir non plus de sa prestation en tenant la dragée haute au pilote norvégien, qui ne le devançait que de 15''9 à l'arrivée. 

Derrière Jari Huttunen, son compatriote Emil Lindholm (Skoda Fabia Rally2) prenait la quatrième place à 38''6 du podium en dépit d'une crevaison samedi. Le Polonais Kajetan Kajetanowicz (Skoda Fabia Rally2) complétait le top cinq, 1'40''5 plus loin, pour terminer la saison au troisième rang du championnat.

Malgré sa faible expérience sur l'asphalte, le jeune espoir bolivien Marco Bulacia (Citroën C3 R5) terminait l'épreuve en sixième position à 4'51''6 des vainqueurs pour sceller sa deuxième place du championnat.

Andreas Mikkelsen a réalisé l'une des performances du week-end

Pour ses débuts, Josh McErlean (Hyundai i20 R5) affichait un rythme impressionnant pour finir à seulement 16''5 de Marco Bulacia.

Parmi les autres têtes d'affiche, Yohan Rossel (Citroën C3 R5) rattrapait une partie du terrain perdu par sa roue arrachée vendredi matin en terminant dixième tandis que Grégoire Munster (Hyundai i20 R5) était contraint à l'abandon en partant en tonneau dans la dernière spéciale.

Plus de WRC3