samedi | 10 oct. 2020

Pontus Tidemand en passe de s'imposer en WRC2

L’approche conservatrice du Suédois lui a permis de se construire une confortable avance en tête de la catégorie WRC2 au Rally Italia Sardegna.

S'il n'a pas remporté la moindre spéciale en ce samedi, Pontus Tidemand (Skoda Fabia Rally2) a su éviter les pièges dans lesquels ses adversaires tombaient pour porter son avance à 1'03''9 au terme des six secteurs chronométrés exténuants au programme.

À quatre spéciales de l'arrivée, le Suédois est ainsi en position idéale pour augmenter son avance en tête du championnat alors qu'il ne restera plus que deux rallyes à disputer.

« Tout fonctionne bien, mais une crevaison est si vite arrivée », confiait le leader. « Rien n'est fait tant que nous ne sommes pas sur le podium demain, donc nous devons rester concentrés. »

Mads Østberg a surmonté son vendredi décevant en étant régulièrement présent aux avant-postes samedi

Son équipier Eyvind Brynildsen (Skoda Fabia Rally2) retrouvait Alghero au deuxième rang après avoir composé sous la pression d'Ole Christian Veiby (Hyundai i20 R5), impressionnant pour revenir à seulement quatre dixièmes seulement malgré une crevaison dans le premier passage de Coiluna - Loelle.

Mads Østberg (Citroën C3 R5) réalisait une prestation parfaite en remportant les six spéciales du jour pour rattraper son retard après des problèmes de transmission vendredi. Le Norvégien pointe désormais à 2'26''8 de son compatriote et de la troisième marche du podium.

Nikolay Gryazin (Hyundai i20 R5) complétait le top cinq à vingt-trois minutes des leaders. Le Russe repartait ce matin après une double crevaison vendredi, mais il devait faire face à de nouveaux problèmes techniques dans l'après-midi.

En parallèle, Adrien Fourmaux (Ford Fiesta R5) devait écourter sa journée lorsque sa voiture s'arrêtait dans Monte Lerno 2 alors que le Français du M-Sport Ford World Rally Team occupait la deuxième place.

Plus de WRC2