dimanche | 06 sept. 2020

Mads Østberg s'impose en WRC2

Intouchable en Estonie, Mads Østberg a signé une superbe victoire dans la catégorie WRC2.

Victime d'une crevaison dans la spéciale d'Otepää samedi matin, Mads Østberg (Citroën C3 R5) rebondissait rapidement pour reprendre la tête de la catégorie avant de s'échapper face à ses rivaux.

Le leader du championnat accélérait encore le rythme le dimanche en remportant six secteurs chronométrés d'affilée pour s'imposer avec 1'28''4 d'avance sur Adrien Fourmaux (Ford Fiesta Rally2) et prendre un maximum de points avec une troisième victoire en autant de départs cette saison.

« Cela fait du bien d'être de retour et c'était un excellent week-end », confiait-il à l'arrivée. « Nous sommes exactement là où nous voulions être et nous avons affiché un rythme solide tout au long du week-end. Je suis très content de nos progrès. »

Deuxième à l'arrivée, Adrien Fourmaux se réjouissait de ce résultat supérieur à ses attentes. Le pilote M-Sport Ford avait commencé la dernière spéciale de Kambja au troisième rang avant qu'une crevaison de Nikolay Gryazin (Hyundai i20 R5) dans les derniers kilomètres ne lui offre la deuxième place sur un plateau.

« Je suis vraiment content à vrai dire », déclarait le Français. « Je suis ravi d'avoir pu me battre avec des pilotes plus expérimentés. Je veux adresser un grand merci à l'équipe. C'était un rallye long et extrêmement dur pour la voiture. »

Forcément déçu à l'arrivée, Nikolay Gryazin perdait près de trois minutes et chutait en cinquième position après sa crevaison. Régulier tout au long de l'épreuve, Pontus Tidemand (Skoda Fabia Rally2) en profitait pour se hisser sur la troisième marche du podium à 1'21''7 d'Adrien Fourmaux. Eyvind Brynildsen (Skoda Fabia Rally2) le talonnait à seulement 2''1 après plus de deux jours d'action à toute vitesse.

Ole-Christian Veiby (Hyundai i20 R5) connaissait un week-end à oublier en Estonie. Reparti dimanche matin après une double crevaison samedi, le Norvégien devait à nouveau abandonner après un tonneau dans l'avant-dernière spéciale du parcours.

Plus de Rallye d'Estonie