dimanche | 06 sept. 2020

Un dimanche en Estonie : Sesks sourit, Virves pleure

Martins Sesks a signé sa première victoire en FIA Junior WRC au Rallye d'Estonie après un ultime rebondissement touchant Robert Virves, leader jusqu'ici.

Présent devant son public grâce à une opération de crowdfunding, Robert Virves avait vu son avance se réduire à seulement 5''3 face à Martin Sesks. Le pire était toutefois à venir puisqu'une crevaison à quatre spéciales de l'arrivée lui coûtait quarante-cinq secondes et le faisait rétrograder au troisième rang.

De son côté, Martin Sesks rendait une prestation exemplaire au volant de sa Ford Fiesta Rally4 lors des trois jours de compétition. Toujours présent dans le top trois, il occupe désormais la tête du classement général alors qu'il ne reste plus que deux rallyes à disputer.

En difficulté sur les routes de terre ultrarapides au début de l'épreuve, Sami Pajari terminait finalement deuxième à 14''7. Le Finlandais ralliait l'arrivée avec 23''1 de marge sur Robert Virves, propulsé à la deuxième place du championnat grâce à son podium et ses sept victoires en spéciales sur les dix-sept tests du parcours.

Ruairi Bell signait son meilleur résultat jusqu'ici en terminant quatrième grâce à un week-end constant et sans erreur. Le Britannique pointait à plus de quatre minutes et demie de Sami Pajari tout en ayant aisément distancé l'Italien Marco Pollara.

Fabrizio Zaldivar semblait en mesure de finir dans le top cinq, mais ses efforts étaient annihilés par des problèmes de freins dans l'avant-dernière spéciale. Il se classait finalement sixième après avoir bouclé la Wolf Power Stage au ralenti pour s'assurer des points précieux au championnat.

Plus de Rallye d'Estonie