jeudi | 12 févr. 2015

Les pilotes s'inquiètent de la fonte des neiges

Deux jours de températures positives sur l'itinéraire du Rallye de Suède font craindre aux pilotes des conditions difficiles.

Les conditions météorologiques de l'unique manche hivernale du calendrier étaient parfaites mardi et mercredi lors des reconnaissances, durant lesquelles les pilotes ont apprécié la solide couche de glace et la dureté des murs de neige sur les spéciales.
 
Cependant, les températures sont rarement descendues sous la barre des 0°C depuis, et avec une maximale de cinq degrés relevée aujourd'hui, la neige fond rapidement.

Sébastien Ogier, le leader du championnat, sera le premier sur la route vendredi et samedi. Le Français a prévenu que la couche de glace pourrait ne pas résister aux passages des voitures.

« Les conditions étaient excellentes durant les reconnaissances, nous espérons donc que le froid reviendra et que cela reste ainsi », disait-il. 

« Si cela fond, alors ça glissera beaucoup et sans gel durant la nuit, je m'attends à des conditions difficile. Ce sera extrêmement piégeux l'après-midi après cent voitures et le rallye historique. Il faut s'attendre à un peu de terre sur la route» 

Si la glace s'effrite et laisse place à la terre sous-jacente, l'adhérence augmentera tout en haussant le risque de dégâts sur les clous des pneus et l'apparition de profondes ornières sur la route.

« Nous savons que sur certaines spéciales, Hagfors notamment, c'est en train de fondre rapidement », ajoutait Mads Østberg (Citroën). « Il fait un peu plus froid en Norvège et cela pourrait aider. Cela dépendra surtout de la météo quand nous serons en pleine compétition, et pas en ce moment. S'il fait +0.5°C ce sera difficile, mais cela sera mieux s'il fait -0.5ºC. »


More News