Wednesday | 25 Jan 2023

Greensmith, un invité remarqué à Monaco

Si Gus Greensmith a fait une apparition dans le parc d'assistance du Rallye Monte-Carlo, l'ancien pilote officiel du M-Sport Ford World Rally Team ne disputait pas la première épreuve du calendrier la semaine dernière.

Gus Greensmith se lance un nouveau défi cette saison après avoir porté les couleurs du M-Sport Ford World Rally Team dans la catégorie reine de 2019 à 2022. Dès le Guanajuato Rally México (16-19 mars), il s'attaquera à un programme complet en WRC2 au volant d'une Škoda Fabia RS Rally2 préparée par Toksport WRT.

Le Britannique âgé de vingt-six ans était présent la semaine dernière à Monaco, d'abord pour participer aux reconnaissances, mais aussi pour découvrir les installations de sa future équipe en personne sur l'épreuve.

« Cette année représente évidemment un grand changement », a-t-il confié à WRC.com. « Nous aurons considérablement moins de puissance, moins d'aérodynamisme et plus du tout d'hybride. Cela requiert un pilotage différent et c'est pourquoi j'estimais qu'il n'y avait aucune raison de se précipiter à commencer la saison à Monaco. Je n'ai plus piloté de Rally2 depuis très longtemps, donc je voulais prendre mon temps pour faire quelques essais et découvrir exactement comment je dois m'adapter à cette voiture. De ce que j'ai vu sur des rallyes nationaux, la nouvelle voiture a l'air très compétitive. Et la principale raison pour laquelle nous voulions travailler avec Škoda et Toksport WRT était pour nous assurer d'être dans la meilleure voiture possible. Jusqu'ici, il semble que ce soit le cas. »

Les moments forts du WRC2 au Rallye Monte-Carlo 2023

Le coup d’envoi de la saison a attiré un superbe plateau atteignant presque trente concurrents en WRC2. Outre Yohan Rossel, vainqueur de la catégorie au Monte-Carlo avec sa Citroën C3 Rally2, Gus Greensmith a également les yeux rivés sur Oliver Solberg et Adrien Fourmaux, deux autres pilotes ayant connu l'élite comme lui.

« Nous avons déjà au moins trois pilotes alignés en WRC l'an dernier dans la catégorie et de nombreux talents prometteurs », a-t-il conclu. « Cela s'annonce extrêmement compétitif et il est difficile de savoir qui pourrait être le plus rapide sur chaque rallye, car je suis sûr qu'il y aura pas mal de surprises. Quel que soit le vainqueur de chaque épreuve, ce sera pleinement mérité. »

News