mardi | 10 mai 2022

Pajari s'essaiera au WRC2 en Italie

Champion FIA Junior WRC en titre, le Finlandais Sami Pajari effectuera ses débuts en WRC2 au Rally Italia Sardegna (2-5 juin).

Sami Pajari pilotera une Škoda Fabia Rally2 de l'équipe tenante du titre, Toksport WRT, pour la première de ses apparitions prévues dans l'antichambre du Championnat du Monde FIA des Rallyes.

Après avoir remporté le titre junior l'an dernier, le Finlandais âgé de vingt ans avait choisi de ne pas accepter la dotation pour passer en WRC2, préférant acquérir une nouvelle année d'expérience en Junior WRC. Cette saison, la catégorie est passé de deux à quatre roues motrices en adoptant les Ford Fiesta Rally3 conçues par M-Sport Poland.

Les pistes cassantes de la Sardaigne accueilleront donc les débuts internationaux de Sami Pajari sur une Rally2. Il a déjà pris le volant d'une Ford Fiesta R5 avec laquelle il s'était classé quatrième de l'Auto Sorsa Riihumäki-Rally en février.

« Je ne me suis pas fixé d'objectif précis, si ce n'est de voir mon rythme s'améliorer et d'acquérir plus d'expérience tout au long de l'épreuve », a-t-il expliqué. « Cependant, nous essaierons de signer de bons temps à un moment donné. Nous découvrirons la voiture le lundi ouvrant la semaine du rallye pour de vrais essais. Nous prévoyons d'autres sorties avec la Rally2 plus tard dans la saison, mais ces plans ne sont pas encore tout à fait gravés dans le marbre. »

Avant l'Italie, Sami Pajari retrouvera le FIA Junior WRC pour la troisième manche du calendrier au Vodafone Rally de Portugal (19-22 mai). Il y défendra également son avance en tête du WRC3, disputé parallèlement au Junior WRC.

Sami Pajari a connu un Rallye de Croatie difficile

Des problèmes de pompe à essence en Suède et un accident en Croatie lui ont fait perdre du terrain sur les leaders Lauri Joona et Jon Armstrong. Malgré son déficit de vingt-deux points, l'espoir finlandais reste optimiste sur ses chances de titre.

« Nous ne sommes honnêtement pas très loin de la première place », a-t-il expliqué.  [du championnat]", a-t-il expliqué. « Il nous reste trois manches, sans oublier les points supplémentaires en jeu lors de la finale. Je pense que tout se jouera sur la dernière manche si nous pouvons rester proches. Je ne crois pas que tout sera plié avant le dernier rallye. Beaucoup de choses peuvent encore arriver. »