jeudi | 13 janv. 2022

Loix défie le temps au Monte-Carlo

Le Belge Freddy Loix aime le Rallye Monte-Carlo. Y aurait-il des raisons d'en être autrement ?

Freddy Loix a fait ses armes en compétition sur des épreuves asphaltées offrant des niveaux d'adhérence souvent irréguliers. Le Belge s'apprête donc à retrouver de telles conditions lors du premier rendez-vous de la saison

Lorsque le Championnat du Monde FIA des Rallyes a effectué sa première apparition dans son pays à l'occasion du Renties Ypres Rally Belgium l'an dernier, beaucoup de fans étaient restés frustrés de voir l'ancienne star du WRC faire l'impasse sur une participation par manque de temps.

Freddy Loix corrigera le tir la semaine prochaine au Rallye Monte-Carlo (20-23 janvier), pour son premier départ en mondial depuis 2004. Désormais âgé de 51 ans, il pilotera une Škoda Fabia Rally2 du Pieter Tsjoen Racing. Pieter Tsjoen sera d'ailleurs son copilote après un test réussi avec brio en terminant au deuxième rang d'une manche du Championnat de Belgique en novembre dernier.

Freddy Loix au Rallye de l'Acropole avec Hyundai en 2003. Crédit : DPPI / Frederic Le Floch

Si sa dernière visite au Monte-Carlo en WRC remonte à sa cinquième place obtenue avec une Peugeot 307 CC WRC officielle il y a dix-huit ans, son talent s'est exprimé dans les Alpes puisqu'il s'était classé deuxième des Rallyes Monte-Carlo 2009 et 2011 disputés en dehors du mondial. 

Avant sa sortie avec Peugeot en 2004, Freddy Loix avait défié le Monte-Carlo à deux reprises avec Hyundai, trois fois avec Mitsubishi et une fois avec une Toyota semi-privée.

La liste des engagés du Rallye Monte-Carlo

La liste des engagés du Rallye ...

Cliquez ici pour découvrir la première liste des engagés de la saison 2022 du Championnat du Monde FIA des Rallyes.

En lire plus

Deux fois présent dans le top six au volant d'une Lancer badgée Carisma GT en 2000 et 2001, Freddy Loix a ainsi pu démontrer tout son talent et ses affinités avec une épreuve qu'il a déjà disputé à neuf reprises.

Le Belge devra toutefois faire face à un sacré défi en prenant le départ de son premier Rallye Monte-Carlo en onze ans s'il veut obtenir un troisième podium consécutif. Nul doute cependant que l'expérience et la vitesse joueront en sa faveur malgré le poids des années et Freddy Loix pourrait bien créer la surprise en WRC2.

Plus d'actualités