Wednesday | 05 Oct 2022

Bates reste optimiste malgré des débuts mitigés

Champion d'Australie des Rallyes, Harry Bates vise d'autres apparitions en WRC après ses débuts compliqués au Repco Rally New Zealand.

Habitué à piloter une Toyota GR Yaris AP4 dans son pays natal, le pilote âgé de vingt-sept ans est passé au volant d'une Škoda Fabia Rally2 Evo pour le rallye disputé la semaine dernière. Avec des tests limités à son actif, rallier l'arrivée était sa priorité dans des conditions météorologiques difficiles.

« Nous n'avions fait que 130 km [d'essais] environ, donc pas assez pour vraiment apprendre tout ce dont nous avions besoin », confiait le rookie à WRC.com à l'arrivée de la Wolf Power Stage dimanche après-midi. « L'autre nouveauté était les pneus Pirelli. C'était la première fois que je les chaussais, donc je devais aussi les découvrir. À vrai dire, je me dis que si nous devions refaire le Rallye de Nouvelle-Zélande le week-end prochain, je pourrais peut-être faire un peu mieux... Mais c'est la vie ! »

Tout en devant s'habituer à de nouveaux paramètres, Harry Bates était également sous pression pour rester sur la route puisqu'un acheteur s'était déjà présenté pour acquérir sa Škoda à la fin du week-end.

« J'ai l'impression que nous n'avons vraiment compris [la voiture] qu'un jour et demi après le début du rallye », poursuivait-il. « C'est à ce moment-là que nous avons commencé à relever les manches et à signer des temps satisfaisants. La réalité est que nous avons surtout perdu du temps le premier jour et certaines choses n'ont pas joué en notre faveur non plus. Les trois crevaisons nous ont un peu compliqué la vie, mais c'est comme ça. Je suis heureux d'être ici, quatrième en WRC2 et de signer quelques scratches au passage. Le simple fait d'être là, dans le top dix toutes catégories confondues, est également une bonne chose. »

Pour Harry Bates, l'objectif est désormais clair : viser plus d'apparitions en WRC2 dès 2023.

« J'aimerais [faire plus de WRC2], mais c'est toujours une question de budget et c'est un sujet un peu plus difficile dans cette partie du monde », concluait le Champion d'Australie. « Nous avons juste besoin de nous appuyer sur l'expérience acquise ce week-end. Si nous pouvons en faire plus, cela ira de mieux en mieux et, espérons-le, nous pourrons montrer ce dont nous sommes capables. »

Les moments forts du WRC2 au Repco Rally New Zealand 2022

Plus de WRC2