Tuesday | 20 Sep 2022

WRC 50 - Trois contre un au Rallye de Nouvelle-Zélande 1977

Juste avant que le WRC ne revienne en Nouvelle-Zélande (29 septembre - 2 octobre), nous regardons dans le rétroviseur pour revivre une édition mémorable de cette épreuve emblématique, comme présentée dans « WRC 50, l'histoire du Championnat du Monde des Rallyes de 1973 à 2022 »

Ford et Fiat étaient maintenant à égalité au moment où les deux équipes ont pris la direction de la Nouvelle-Zélande, Fiat avec trois voitures et Ford avec seulement une Escort en mesure de jouer la victoire.

Cette épreuve s'est avérée être un véritable marathon, avec soixante-neuf spéciales totalisant plus de 2100 kilomètres et vingt-quatre heures de conduite sur un parcours de 3800 km s'étalant sur sept jours et cinq nuits.

Photo © McKlein

Les débats allaient être de longue haleine et Ari Vatanen aurait gagné s'il n'avait pas perdu une demi-heure à travers quatre accidents. Au lieu de cela, le vainqueur n'était autre que Fulvio Bacchelli, qui avait réussi à maintenir sa Fiat 131 devant l'Escort jusqu'à la ligne d'arrivée à Auckland.

Cependant, son moteur était tellement fatigué qu'il n'aurait probablement pas pu le faire quelques kilomètres de plus. Ari Vatanen se classait deuxième malgré ses péripéties, devant les Fiat de Markku Alén et Simo Lampinen.

Photo © McKlein

Cette histoire est un extrait de 'WRC 50, l'histoire du Championnat du Monde des Rallyes de 1973 à 2022' écrit par Markus Stier. Obtenez votre exemplaire ici.

Photo principale © McKlein