Tuesday | 27 Sep 2022

WRC 50 - Nouvelle-Zélande 2007, la bataille ultime

En 2007, le Rallye de Nouvelle-Zélande a été le théâtre d'une des plus grandes batailles de tous les temps en WRC. Retrouvez-nous pour nous souvenir du duel entre Loeb et Grönholm !

Marcus Grönholm s'était rendu sur la onzième manche du calendrier au cœur d'un duel extrêmement serré l'opposant à Sébastien Loeb pour le titre mondial. Avant la Nouvelle-Zélande, le Finlandais comptait quatre victoires, le Français cinq.

S'il avait déjà décidé de raccrocher son casque en fin d'année, Marcus Grönholm savait qu'il devrait battre son rival pour partir la tête haute, fort d'un troisième titre.

La bataille faisait rage. Avant la dernière spéciale, les deux hommes avaient chacun remporté deux scratches et le Finlandais comptait seulement sept dixièmes de seconde d'avance en tête du classement.

Photo © McKlein

Sébastien Loeb remportait sa neuvième spéciale sur Mystery Creek, un court test de 3,14 km. Cela ne suffisait pas cependant puisque Marcus Grönholm s'imposait en Nouvelle-Zélande pour trois petits dixièmes de seconde...

Il s'agissait alors du plus petit écart pour la victoire de l'histoire du WRC. Seuls le Safari Rally en 1973 et la Côte d'Ivoire en 1985 avaient permis aux deux premiers de terminer avec le même temps, mais les temps étaient alors calculés en minutes pleines.

Cette histoire est un extrait de 'WRC 50, l'histoire du Championnat du Monde des Rallyes de 1973 à 2022' écrit par Markus Stier. Obtenez votre exemplaire ici.

Photo principale © McKlein

News