jeudi | 27 janv. 2022

Wilson salue le podium de Breen

Le directeur du M-Sport Ford World Rally Team a applaudi le début de saison de Craig Breen en Championnat du Monde FIA des Rallyes après la troisième place de l'Irlandais au Rallye Monte-Carlo.

Si leurs préparatifs en vue du coup d'envoi de la saison avaient été perturbés par leur accident quelques jours avant le rendez-vous monégasque, Craig Breen et son copilote Paul Nagle ont su rebondir pour s'assurer la troisième place au terme des quatre jours d'épreuve. Le duo a ainsi permis à l'équipe de Malcolm Wilson de signer un double podium avec la victoire de leur équipier Sébastien Loeb.

« Craig a fait exactement le travail que nous attendions de lui », a déclaré Malcolm Wilson. « Nous avions un plan sur lequel nous avions travaillé ensemble et il l'a suivi à la lettre. Il savait que ce rallye allait potentiellement être l'un des plus piégeux pour lui comme il ne l'avait pas fait depuis quelques années. Nous avons mis l'accent sur les points et nous avons été très clairs avec lui sur ce qu'il fallait faire. Repartir avec un podium est donc un début de saison parfait de son côté et ce résultat est d'autant plus bon que les deux pilotes devant lui ne disputent pas l'intégralité du championnat. »

Les meilleures actions du Rallye Monte-Carlo 2022

Sixième au terme de la deuxième étape vendredi, Craig Breen s'est hissé dans le trio de tête samedi midi et n'a jamais semblé inquiété par la suite. Fort de son cinquième podium sur ses sept derniers départs en WRC, l'Irlandais était également satisfait de sa première apparition avec le nouveau Puma Rally1 hybride.

« Il m'a fallu un peu de temps pour trouver les bons réglages », a-t-il indiqué. « L'accident en essais a probablement eu son influence et j'étais assez prudent au départ. Nous avons fait quelques changements pour samedi et je me sentais vraiment à l'aise ensuite. La voiture a tellement de potentiel, c’est incroyable. »

Le bonheur de Malcolm Wilson au Monte-Carlo était complété par la performance de Gus Greensmith, qui portait à trois le nombre de Puma dans le top cinq à l'arrivée tout en signant son premier scratch le week-end dernier.

Plus d'actualités