Saturday | 06 Aug 2022

Tänak creuse l'écart sous la pluie

Le pilote Hyundai Motorsport Ott Tänak a conforté son avance au Secto Rally Finland au sein d'un quatuor de tête s'étant regroupé dans des conditions humides samedi matin.

Les averses éparses durant la boucle matinale du samedi entraînaient des niveaux variables d'adhérence lors des quatre spéciales sur terre au programme, mais Ott Tänak (Hyundai i20 N Rally1) conservait sa position face au trio de Toyota GR Yaris Rally1 lancées à sa poursuite.

L'Estonien devançait régulièrement son plus proche rival et remportait même la spéciale inédite de Vekkula pour retrouver le parc d'assistance avec 9''5 d'avance sur Esapekka Lappi (Toyota GR Yaris Rally1), désormais talonné par son équipier Kalle Rovanperä (Toyota GR Yaris Rally1), revenu à 3''4.

« Nous donnons tout ce que nous avons », admettait Ott Tänak. « Nous essayons clairement de rester devant.»

Leader du championnat, Kalle Rovanperä était sans aucun doute la vedette du spectacle. Magistral dans les conditions changeantes, le pilote Toyota Gazoo Racing réduisait son déficit sur Ott Tänak de 21''0 vendredi soir à 12''9 samedi midi tout en signant deux scratches au passage. 

Kalle Rovanperä est revenu sur Esapekka Lappi en signant deux scratches

Le Finlandais en profitait également pour prendre l'avantage sur Elfyn Evans (Toyota GR Yaris Rally1) dans la deuxième spéciale du jour et s'emparer de la troisième place, 5''0 devant son équipier gallois malgré une belle chaleur en quittant brièvement la route dans l'ES14.

« Nous avons de la chance d'être encore là », souriait Kalle Rovanperä. « Nous avions une note un peu trop rapide et nous étions complètement hors de la route ! »

S'il pointait à plus d'une minute d'Elfyn Evans, Thierry Neuville (Hyundai i20 N Rally1) connaissait une matinée positive. Le Belge testait de nouveaux différentiels sur sa Hyundai et se hissait au cinquième rang, 5''2 devant Takamoto Katsuta (Toyota GR Yaris Rally1), parti en tête-à-queue dans Rapsula 1.

Les deux hommes avaient gagné une position après l'abandon de Craig Breen (M-Sport Ford Puma Rally1) dans l'ES12. L'Irlandais s'était retrouvé en dehors de la trajectoire sur une bosse et tapait une pierre qui arrachait une roue arrière alors qu'il était dans les airs.

De nouveaux différentiels ont semblé aider Thierry Neuville

Pierre-Louis Loubet (M-Sport Ford Puma Rally1) et Gus Greensmith (M-Sport Ford Puma Rally1) suivaient tandis que le top dix était complété par les deux hommes de tête du WRC2 : Teemu Suninen (Hyundai i20 N Rally2) et Emil Lindholm (Škoda Fabia Rally2), malgré la panne de démarreur de ce dernier.

Victime d'une direction assistée défaillante dans les deux dernières spéciales de la matinée, Jari Huttunen (M-Sport Ford Puma Rally1) languissait au seizième rang.

La boucle de quatre spéciales sera répétée cet après-midi après une visite au parc d'assistance de Jyväskylä.

  • Une couverture complète du Secto Rally Finland est disponible sur WRC+ All Live ici, avec la diffusion de chaque spéciale, des interviews, des reportages et les analyses de nos experts en direct du parc d'assistance.   

Plus d'actualités