Monday | 25 Apr 2022

Tänak : « Les meilleurs choix de pneus »

L'Estonien Ott Tänak estime que les choix judicieux de pneumatiques plutôt que la performance pure lui ont permis de viser une première victoire en Championnat du Monde FIA des Rallyes depuis quatorze mois en Croatie.

Ott Tänak s’est incliné dans la dernière spéciale face à Kalle Rovanperä et a dû se contenter de la deuxième place du Rallye de Croatie après avoir effectué des choix de gommes extrêmement judicieux dans les conditions mixtes ayant marqué les derniers kilomètres de l'épreuve.

Son pari des gommes tendres Pirelli P Zero et des pneus Cinturato pour temps humide a porté ses fruits lors d'une averse dans l'avant-dernier secteur chronométré du parcours. L'Estonien avait ainsi signé le meilleur temps avec 16''3 d'avance pour prendre un avantage d'une seconde et quatre dixièmes sur son rival finlandais, pourtant en tête depuis le départ du rallye.

Kalle Rovanperä a toutefois riposté dans les conditions plus sèches de la Wolf Power Stage. Dans un final haletant, le Finlandais a repris les commandes et s'est imposé pour 4''3. Malgré la déception, Ott Tänak signe son meilleur résultat de la saison après un début de campagne difficile.

La rétrospective du Rallye de Croatie 2022

« Nous avons été vraiment intelligents dans notre choix de pneus et dans notre gestion de la météo », a-t-il déclaré. « L'équipe a fait de l'excellent travail dans ce domaine dimanche. Tout au long du rallye, nous avions toujours les bons pneus par rapport à nos rivaux. Cette deuxième place est un résultat positif. C'est mieux que ce à quoi nous nous attendions. Nous pouvons voir que nous n'avons toujours pas le rythme de Kalle et nous savons que c'est là que nous devons travailler, mais ce week-end s'est au final bien déroulé pour nous. »

Ott Tänak a reconnu que son choix de pneus pour la dernière étape dimanche matin était un véritable pari puisque les équipes rivales n'avaient vu aucun signe du déluge à venir.

« Notre gars [l'expert météorologique] a fait du bon travail », a-t-il ajouté. « Même le matin, il n'était pas sûr qu'il pleuve, mais il fallait provoquer le destin et l'écart sur nos poursuivants était assez grand. Je n'ai pas eu l'impression de prendre un grand risque. J'étais personnellement pour. Après la première spéciale, c'était tellement mauvais que je commençais à me demander si les pneus tiendraient sur la boucle avec Thierry et Craig derrière, mais cela s'est merveilleusement bien passé dans le test suivant. C'était assez incroyable de voir cette météo. »

Si Ott Tänak doit encore attendre sa première victoire depuis l'Arctic Rally en février 2021, Hyundai Motorsport est remonté à la deuxième place du championnat constructeurs grâce à son double podium avec l'Estonien et Thierry Neuville, troisième après un week-end riche en rebondissements.

Plus de WRC