jeudi | 12 mai 2022

Retour sur le Rallye du Portugal 2021

Le Vodafone Rally de Portugal (19-22 mai) marque le premier rendez-vous sur terre de l'ère hybride du Championnat du Monde FIA des Rallyes. Rappelons-nous des événements de l'an passé avec la dernière édition de l'épreuve avec les World Rally Cars.

1. La patience paie pour Evans

La victoire était l'antidote parfait pour Elfyn Evans après sa défaite pour une fraction de seconde lors du rendez-vous précédent en Croatie.

Fort de son quatrième succès en WRC, le Gallois se hissait au deuxième rang du championnat derrière son équipier Sébastien Ogier. Et si le pilote Toyota Gazoo Racing n'avait pas dominé du début à la fin, seul le résultat comptait.

D'abord en manque de confiance avec des pneus tendres rendant sa Toyota Yaris instable, Elfyn Evans passait de la quatrième à la deuxième place le vendredi après-midi après les soucis rencontrés par Dani Sordo et Thierry Neuville.

S'il n'avait pas le rythme pour revenir sur le leader Ott Tänak samedi, Elfyn Evans était idéalement placé pour saisir pleinement sa chance lorsque le champion estonien était mis au tapis. Il doublait ensuite son avance dans la dernière étape pour s'imposer avec 28''3 d'avance.

2. Les montagnes russes pour Ott Tänak

Ott Tänak a connu le meilleur et le pire du WRC en seulement vingt-quatre heures.

Après avoir pris le dessus sur ses problèmes de maniabilité vendredi matin, l'Estonien plaçait sa Hyundai i20 de justesse en tête dans l'avant-dernière spéciale du jour. Dans la foulée de cette bataille acharnée, la deuxième étape était marquée par sa domination avec une série de scratches dans la matinée et la 250e spéciale remportée à son actif en mondial dans l'après-midi.

Son avance s'approchait de la demi-minute, mais tout basculait dans l'avant-dernier test d'Amarante, le plus long du rallye avec près de trente-huit kilomètres. Ott Tänak était le plus rapide aux intermédiaires, mais sa roue arrière droite le trahissait. Malgré ses tentatives pour rallier l'arrivée, il devait garer sa Hyundai i20 à la suspension meurtrie.

Son lot de consolation ? Le pilote Hyundai Motorsport est revenu au volant dimanche matin pour prendre le maximum de points bonus en  jeu dans la Wolf Power Stage...

3. Un vendredi soir endiablé

Hyundai Motorsport semblait bien parti pour verrouiller les trois premières places vendredi soir jusqu'à cette avant-dernière spéciale pleine de rebondissements à Mortagua, de retour au parcours pour la première fois depuis vingt ans.

Leader jusqu'ici, Dani Sordo calait et cédait les commandes à Ott Tänak puisque Thierry Neuville connaissait d'autres soucis lui faisant perdre sa deuxième place. Arrivé trop vite dans un virage à droite, le Belge glissait vers un talus qui faisait basculer la voiture sur son flanc. Si l'équipage remettait l'i20 sur ses quatre roues, l'impact avait brisé la suspension arrière droite, provoquant ainsi son abandon.

Un temps en lice pour monopoliser le podium, le constructeur coréen devait finalement se contenter de la deuxième place de Dani Sordo à l'arrivée dimanche après-midi...

Le best of du Vodafone Rally de Portugal 2021

4. Katsuta franchit un cap

Takamoto Katsuta signait le meilleur résultat de sa carrière en prenant la quatrième place avec sa Yaris. Le Japonais bataillait même avec Sébastien Ogier lors de l'étape éreintante du samedi dans les montagnes de Cabreira et n'était qu'à 1''5 de son équipier à la tombée de la nuit. Peu d'humeur à prendre des risques face au champion en titre, Takamoto Katsuta levait le pied pour protéger sa position dimanche.

5. Greensmith aussi

Gus Greensmith aime les routes du Portugal et celles-ci lui rendaient bien en lui permettant d'égaler son meilleur résultat en WRC avec une cinquième position finale derrière Takamoto Katsuta. Une crevaison le premier jour avait coûté cher au pilote britannique, mais plusieurs temps dans le top trois lui permettaient de remonter dans la hiérarchie malgré des problèmes d'accélérateur sur sa Ford Fiesta.

• Une couverture complète du Vodafone Rally de Portugal est disponible sur WRC+ All Live ici, avec la diffusion de chaque spéciale, des interviews, des reportages et les analyses de nos experts en direct du parc d'assistance.   

Plus d'actualités