Monday | 19 Sep 2022

Greensmith salue l'apport de Loeb chez M-Sport

Pilote M-Sport Ford World Rally Team, Gus Greensmith a qualifié le retour de Sébastien Loeb de facteur majeur pour aider l'équipe britannique à renverser la tendance après une moitié de saison difficile.

Gus Greensmith était bien plus positif au moment de retrouver les médias dimanche après-midi en Grèce, offrant un contraste frappant avec son apparition trois semaines plus tôt à l'Ypres Rally Belgium, où il avait confié que toute l'équipe avait besoin de remettre les compteurs à zéro.

Cette « réinitialisation » semble avoir porté ses fruits puisque les Puma étaient en tête de la feuille des temps sur six des seize spéciales, bien aidés par le retour de Sébastien Loeb pour la première fois depuis le Safari Rally Kenya.

« Après une série difficile en milieu d'année, c'est bien d'avoir un regard neuf, encore plus quand il compte neuf trophées avec lui », a déclaré Gus Greenesmith à WRC.com. « Vous savez toujours où vous en êtes comme Sébastien sera forcément devant, donc nous pouvons ensuite voir si nous sommes trop loin et où nous pouvons gagner du temps. C'est utile. »

Encouragé par les performances de Sébastien Loeb aux avant-postes, Gus Greensmith a également affiché un rythme encourageant en n'étant qu'à 3''4 du top cinq vendredi midi. Cependant, ses efforts ont été anéantis peu après en raison d'un problème technique dans la première spéciale de l'après-midi.

Malgré ce coup dur, le Britannique préférait se concentrer sur les points positifs après le rallye.

« Je suis très content de ce que j'ai fait ce week-end », a-t-il déclaré. « Le vendredi s'est bien passé, j'ai peut-être été un peu lent à démarrer, mais le rythme était assurément là. Le samedi était assez fantastique avec un excellent rythme avec ma place dans l'ordre des départs. Dimanche, malgré une mauvaise position sur la route, nous avons obtenu quelques points dans la Wolf Power Stage. Je suis donc vraiment content du travail accompli ce week-end. Bien sûr, nous aurions dû avoir au moins la quatrième place ici et je pense sincèrement que nous avions le rythme pour défier Dani [Sordo] samedi et dimanche. »

Son attention se tourne désormais vers le Repco Rally New Zealand (29 septembre - 2 octobre), un rallye que Gus Greensmith attend avec impatience et où il espère au moins égaler ses deux cinquièmes places signées en début de saison.

« La Nouvelle-Zélande est un rêve que je peux enfin réaliser », a-t-il rayonné. « Il y a eu pas mal de rallyes où nous avions un bon rythme, mais le résultat n'a pas vraiment suivi. Des crevaisons, des problèmes mécaniques ou des erreurs de ma part… Les résultats n'étaient pas au rendez-vous même si je sentais que nous méritions plus. Cela finira par arriver, nous devons juste nous en occuper ! »