Friday | 20 May 2022

Evans aux commandes au Portugal

Le Gallois Elfyn Evans a dominé une première étape brutale pour prendre les commandes du Vodafone Rally de Portugal devant son équipier Kalle Rovanperä vendredi soir.

Le combat acharné de la matinée s'est transformé en question de survie dans l'après-midi dans la chaleur et la poussière des routes rocailleuses de ce premier rallye terre de la saison en Championnat du Monde FIA des Rallyes.

Elfyn Evans (Toyota GR Yaris Rally1) remportait quatre des huit spéciales du jour pour prendre 13''6 d'avance sur son équipier Kalle Rovanperä (Toyota GR Yaris Rally1), auteur de deux scratches, au terme de 125 kilomètres d'action.

La position de départ lointaine du Gallois lui permettait de bénéficier d'une meilleure adhérence sur les routes balayées par ses adversaires. En revanche, le leader du championnat rencontrait les pires conditions en étant le premier à s'élancer.

Kalle Rovanperä était ravi de sa deuxième place à l'issue de la première étape

Elfyn Evans avait pris le dessus sur Thierry Neuville (Hyundai i20 N Rally1), leader après la super-spéciale disputée jeudi soir dans les rues de Coimbra, dès son meilleur temps signé dans le premier test du vendredi. Le Gallois récidivait dans le secteur chronométré avant de rester impuissant face à l'offensive de Sébastien Loeb (M-Sport Ford Puma Rally1), en tête pour une demi-seconde à mi-journée. 

Quand Sébastien Loeb touchait le mur quelques mètres après le départ de la spéciale suivante, Elfyn Evans reprenait les commandes et évitait les nombreux pièges de routes extrêmement dégradées. 

« Les conditions étaient assez extrêmes », confiait le Gallois. « Tout le monde essayait de passer à travers et cela ressemblait parfois à une loterie même s'il faut toujours essayer d'être le plus rapide possible. Vous pouvez toujours dire que vous auriez pu aller plus vite, mais seriez-vous en mesure d'aller au bout ou non ? »

La deuxième place était en revanche au-delà de tout espoir pour Kalle Rovanperä : « Nous ramassions beaucoup de poussière dans la voiture, parfois au point de ne plus pouvoir vraiment respirer ou voir quoi que ce soit ! »

Vodafone Rally de Portugal - ES5 à ES8

Pour sa première étape complète de la saison, Dani Sordo (Hyundai i20 N Rally1) pointait au troisième rang, une demi-minute plus loin. L'Espagnol comptait 5''2 d'avance sur Takamoto Katsuta (Toyota GR Yaris Rally1), auteur d'un tête-à-queue.

Sébastien Ogier (Toyota GR Yaris Rally1) était bien parti pour réaliser une bonne journée. Le Français était troisième avant deux crevaisons le laissant à court de roues de secours dans l'après-midi.

En parallèle, Gus Greensmith (M-Sport Ford Puma Rally1) voyait par deux fois un pneu déjanter. Sa progression était également ralentie par un habitacle prenant la poussière, mais le Britannique persévérait pour finir l'étape en cinquième position à une minute du leader.

Son équipier Pierre-Louis Loubet (M-Sport Ford Puma Rally1) suivait après avoir vu un potentiel podium provisoire s'envoler en manquant un carrefoir dans l'avant-dernière spéciale.

Thierry Neuville perdait gros en fin de journée

Thierry Neuville (Hyundai i20 N Rally1) était mal récompensé pour ses efforts. Le Belge était le plus proche rival d'Elfyn Evans jusqu'à ce qu'une roue endommagée sur une liaison ne l'oblige à parcourir les deux derniers tests avec un arbre de transmission cassé.

Septième, le pilote Hyundai Motorsport restait néanmoins devant Craig Breen (M-Sport Ford Puma Rally1), retardé par une crevaison et un contact avec un talus, mais aussi Adrien Fourmaux (M-Sport Ford Puma Rally1) et Ott Tänak (Hyundai i20 N Rally1), victime de deux crevaisons.

Si le vendredi s'est avéré difficile, le samedi s'annonce encore plus redoutable. Près de la moitié de la distance chronométré du rallye se tient en deux boucles de trois tests de vitesse dans les montagnes de Cabreira. Les équipages auront cette fois le droit à une assistance à mi-journée tandis qu'une spéciale en bord de mer à Porto bouclera la journée après près de 165 kilomètres d'action.

• Une couverture complète du Vodafone Rally de Portugal est disponible sur WRC+ All Live ici, avec la diffusion de chaque spéciale, des interviews, des reportages et les analyses de nos experts en direct du parc d'assistance.   

Craig Breen est huitième après un vendredi difficile

Plus d'actualités en direct du Portugal