Wednesday | 30 Nov 2022

Les 50 plus grands moments du WRC : le week-end parfait de Loeb

Ce n'est pas souvent que vous entendez un pilote dire qu'il a fait un rallye « parfait », mais Sébastien Loeb aurait difficilement pu faire mieux qu'au Tour de Corse 2005...

Sébastien Loeb était en pleine forme au volant de sa Citroën Xsara WRC sur les routes autour d'Ajaccio.

Sa domination était telle que le Français devenait le premier pilote à remporter toutes les spéciales d'une manche du WRC. Aujourd'hui encore, il reste le seul pilote à avoir réalisé un tel exploit en cinquante ans d'histoire du Championnat du Monde FIA des Rallyes.

Malheureusement, Citroën ne pouvait partager sa joie. Quatrième, son équipier François Duval partait en tonneau dans la dernière journée, anéantissant tout espoir de sceller le titre des constructeurs dès ce week-end en Corse.

« Je suis déçu de François », avait alors déclaré Guy Fréquelin, le directeur de l'équipe. « Il ne se sentait pas très bien ce matin. J'ai donc suggéré qu'il n'essaye pas de rattraper Petter Solberg [troisième] et qu'il devrait même laisser passer Stéphane Sarrazin [cinquième] s'il se rapprochait. Il était totalement libre de ralentir s'il le souhaitait... »

CHOISISSEZ VOS CINQ MEILLEURS MOMENTS CI-DESSOUS

News