Wednesday | 23 Nov 2022

Les 50 plus grands moments du WRC : la naissance des World Rally Cars

Fin 1994, la question de la succession du Groupe A était au cœur des débats...

L'idée était d'offrir une plus plus grande égalité des chances dans l'élite, mais aussi de permettre l'arrivée de nouveaux constructeurs automobiles.

Comment cela pourrait-il être possible ?

John Wheeler, designer en chef chez Ford, et David Lapworth, directeur de la technologie chez Prodrive, se sont enfermés dans une pièce avec deux ingénieurs de la FIA, Gabriele Cadringher et Jacques Berger. Leur verdict ?

Une nouvelle classe basée sur des voitures de série devant être fabriquées à au moins 25 000 exemplaires. Seules des quatre places d'une longueur totale d'au moins quatre mètres et d'un moteur monté à l'avant seraient autorisées. Cela ressemble à un chariot de supermarché, mais sous la carrosserie, les voitures pourraient être transformées en machines de haute technologie.

Si le véhicule de série ne dispose pas de suralimentation, l'ajout d'un turbo était autorisé. La carrosserie pouvait être découpée pour accueillir les quatre roues motrices conçues et installées de la manière souhaitée, sans oublier l'utilisation d'une boîte de vitesses séquentielle.

L'ère des World Rally Cars

Des pneus de dix-huit pouces étaient autorisés pour le rallye, qu'importe la taille des roues de série. Les passages de roues pourraient être élargis pour que la plage de suspension limitée de la version routière ne soit plus un obstacle.

Pour d'autres composants cruciaux, les quatre créateurs se sont inspirés des meilleures données de la dernière génération du Groupe A : la largeur de la Toyota Celica (1,77 mètre), la taille du turbocompresseur de la Ford Escort RS Cosworth, les dimensions du refroidisseur et le becquet arrière de la Mitsubishi Lancer Evo Ill. Une bride serait utilisée pour limiter la puissance à environ 300 ch.

C'est ainsi que les premières World Rally Cars voyaient le jour en 1997, donnant le coup d'envoi d'une nouvelle ère qui durera jusqu'à fin 2021.