dimanche | 06 juin 2021

WRC2 - Jari Huttunen tient bon

Le Finlandais Jari Huttunen a su garder son sang-froid pour signer sa première victoire de la saison après une dernière étape palpitante au Rally Italia Sardegna.

Tout restait à faire en WRC2 avant la dernière étape, la plus courte du rallye. Au petit matin, Jari Huttunen (Hyundai i20 R5) ne comptait que 2''7 d'avance sur Mads Østberg (Citroën C3 Rally2), victime d'une pénalité d'une minute après un pointage tardif samedi.

Mads Østberg frappait le premier pour reprendre la tête en se montrant le plus rapide dans Arzachena - Braniatogghiu, mais le Norvégien concédait à nouveau les commandes lorsqu'une crevaison à l'avant droit lui coûtait plus de vingt secondes dans la spéciale suivante. Refusant d'abandonner, le tenant du titre reprenait 15''3 dans l'avant-dernier test avant d'être ralenti par une écope de frein endommagée.

Mads Østberg s'est incliné dans ce final à suspense

Lui aussi en proie à des problèmes techniques, Jari Huttunen se montrait le plus rapide dans la Wolf Power Stage pour s'imposer avec 7''5 d'avance.

« Nous avons eu quelques soucis avec le moteur samedi et dimanche », expliquait le jeune pilote finlandais. « C'est un sentiment incroyable. Je pense avoir réalisé une prestation plutôt bonne après une pause extrêmement longue. »

Sa joie contrastait avec la déception de Mads Østberg. Sans des problèmes techniques indépendants de sa volonté, le Norvégien aurait pu prendre la tête du championnat. Il repart d'Italie au deuxième rang.

« J'ai fait tout ce qui était en mon pouvoir pour être rapide », lâchait-il. « J'ai été mécanicien, pilote et tant d'autres choses... C'était un week-end vraiment difficile. »

Malgré un tonneau dimanche, Marco Bulacia complétait le podium du WRC2

Marco Bulacia (Skoda Fabia Rally2) terminait troisième, 1'41''1 plus loin. Le pilote Toksport WRT survivait à un tonneau dans Aglientu - Santa Teresa qui lui coûtait étonnamment moins de cinq secondes. Le Bolivien devançait de 5'50''5 le Tchèque Martin Prokop (M-Sport Ford Fiesta Rally2), qui disputait son seizième Rally Italia Sardegna. Le top cinq était complété par Enrico Brazzoli (Skoda Fabia Rally2), à 28'51''5 du vainqueur.

Adrien Fourmaux (M-Sport Ford Fiesta Rally2) bouclait la liste des concurrents classés. Le Français avait abandonné vendredi en plantant sa voiture avant de repartir pour s'offrir plusieurs victoires de spéciales. Après ce week-end frustrant, il reprendra le volant de la M-Sport Ford Fiesta WRC au Safari Rally Kenya (24 - 27 juin).

Malgré son abandon en raison d'un arceau endommagé après sa sortie vendredi, Andreas Mikkelsen (Skoda Fabia Rally2) conserve les commandes du championnat pour deux points. Tout comme le Norvégien, Sean Johnston (Citroën C3 Rally2) et Georg Linnamäe (Volkswagen Polo GTI R5) ne ralliaient pas l'arrivée.

Plus de WRC2