dimanche | 18 juil. 2021

WRC2 - Andreas Mikkelsen renoue avec la victoire

Le Norvégien Andreas Mikkelsen s'impose en WRC2 au Rallye d'Estonie.

Si Andreas Mikkelsen (Skoda Fabia Rally2) pointait d'abord derrière le tenant du titre Mads Østberg (Citroën C3 Rally2), le pilote âgé de trente-deux ans s'emparait des commandes lorsque son compatriote perdait plus d'une demi-minute en raison d'une crevaison.

Son rival était toutefois loin d'abdiquer et revenait à 11''3 seulement avant de rencontrer de nouveaux soucis avec ses gommes dans Peipsiääre samedi. Fort d'un avantage de 25''9 dimanche matin, Andreas Mikkelsen était tout près d'être pris au dépourvu lorsque son adversaire reprenait 7''3 dans la première spéciale de l'étape décisive.

Mads Østberg est parvenu à accrocher la deuxième place malgré plusieurs soucis ce week-end

Une écope de frein défaillante du côté de Mads Østberg allait toutefois lui permettre de rester serein jusqu'à l'arrivée pour sceller sa victoire avec 16''7 d'avance. Ce succès lui permet de reprendre la tête du championnat avec onze points d'avance.

« Je veux tout d'abord adresser un grand merci à Toksport WRT et Škoda pour leur travail sur la voiture », se réjouissait Andreas Mikkelsen, qui ne s'était plus imposé depuis le Rallye Monte-Carlo en janvier. « Elle a été absolument parfaite tout au long du week-end Nous sommes arrivés sur ce rallye en étant très bien préparés, donc je suis très heureux de leur offrir le résultat qu'ils méritent. Cela n'aurait pas pu mieux se passer. »

Son équipier Marco Bulacia (Skoda Fabia Rally2) complétait le podium à 11''9 de Mads Østberg après plusieurs meilleurs temps et une lutte intense l'opposant à Adrien Fourmaux (Ford Fiesta Rally2) ce week-end. Le Français croisait le fer avec le Bolivien avant qu'une excursion dans un champ dans l'avant-dernière spéciale ne lui ôte tout espoir de podium. Le pilote M-Sport Ford terminait finalement à 27''5 de la troisième place.

Tom Kristensson (Ford Fiesta Rally2) connaissait sa première apparition sereine de l'année en complétant le top cinq à 4'04''3 de son équipier. Le Suédois devançait l'Estonien Georg Linnamäe (Volkswagen Polo GTI R5) pour 2'08''0.

Les spéciales ultrarapides du parcours ne laissaient aucune place à l'erreur comme de nombreux concurrents le constataient brutalement ce week-end en Estonie.

Oliver Solberg (Hyundai i20 R5) était le premier à renoncer dans l'ES4, son moteur étant endommagé après un atterrissage chaotique. Tenant du titre en WRC3, Jari Huttunen (Hyundai i20 R5) était également contraint à l'abandon dans le même test avant d'être imité par Sean Johnston (Citroën C3 Rally2), parti à la faute vendredi soir, et Nikolay Gryazin (Volkswagen Polo GTI R5), qui voyait un podium s'envoler dans un tonneau dans la spéciale de Vastsemõisa.

Marco Bulacia s'est offert un nouveau podium cette saison

Plus de WRC2