jeudi | 20 mai 2021

Première rencontre sur terre pour les héros du WRC2

La bataille en WRC2 s'annonce plus intense que jamais avec deux vainqueurs cette saison et de nombreux espoirs prometteurs au départ du Vodafone Rally de Portugal (20-23 mai).

Leader du championnat, Andreas Mikkelsen devait être l'une des principales têtes d'affiche de ce rendez-vous, mais le pilote Toksport WRT a dû déclarer forfait après un test positif à la Covid-19.

En l'absence du Norvégien, ses poursuivants tenteront de réduire son avantage s'élevant à trente-cinq points.

Deux favoris semblent émerger pour la victoire avec Esapekka Lappi et Mads Østberg, deux hommes s'étant déjà imposés en WRC2 cette année avant leur première confrontation directe au Portugal.

Esapekka Lappi pilotera une Volkswagen Polo GTI R5 préparée par Movisport pour la première fois depuis sa victoire en Finlande tandis que Mads Østberg, le tenant du titre, sera au volant de la même Citroën C3 Rally2 avec laquelle il s'est imposé en Croatie. Ce dernier garde en outre d'excellents souvenirs du Portugal, où il a signé sa première et unique victoire en rallye WRC en 2012.

Mads Østberg et Esapekka Lappi (ci-dessus) s'affronteront pour la première fois cette année

Parmi les pilotes souhaitant bousculer la hiérarchie, on retrouvera notamment Oliver Solberg (Hyundai i20 R5). Le Suédois âgé de dix-neuf ans avait fait forte impression en terminant septième en Finlande pour ses débuts en World Rally Car et sera assurément à suivre pour le début de sa campagne en WRC2.

Privée d'Andreas Mikkelsen, l'équipe Toksport WRT s'appuiera sur Marco Bulacia, qui visera de gros points sur sa surface de prédilection. Le jeune bolivien est actuellement deuxième du championnat derrière son équipier.

Teemu Suninen sera également présent pour la deuxième fois de la saison avec une M-Sport Ford Fiesta Rally2. Le Finlandais espèrera faire mieux que sa deuxième place en Croatie tout en faisant le plein d'expérience avec une Rally2 qu'il estime semblable dans le style aux futures Rally1 hybrides qui feront leur apparition en 2022.

Parmi les autres engagés, il faudra compter sur Nikolay Gryazin (Volkswagen Polo R5), parti à la faute lors du dernier rendez-vous avec sa voiture préparée par Movisport, mais aussi Éric Camilli (Citroën C3 Rally2) ou encore Ole Christian Veiby (Hyundai i20 R5).

Tom Kristensson (M-Sport Ford Fiesta Rally2) voudra également redorer son étoile après son accident spectaculaire lors de ses débuts en Croatie. L'expérimenté pilote tchèque Martin Prokop prendra aussi le départ avec le même modèle.

Avant le Portugal : l'itinéraire de l'épreuve

Avant le Portugal : l'itinéraire ...

Deux cent vingt-deux jours...

En lire plus

L'Estonien Georg Linnamäe a également dû déclarer forfait après le test positif de son copilote Volodymyr Korsia dimanche.

  • Une couverture complète du Vodafone Rally de Portugal est disponible sur WRC+ All Live ici, avec la diffusion de chaque spéciale, des interviews, des reportages et les analyses de nos experts en direct du parc d'assistance. 

More news