vendredi | 29 oct. 2021

Mikkelsen évalue ses options

Le Norvégien Andreas Mikkelsen a connu une année de rêve en remportant le titre WRC2 en Espagne, puis la couronne européenne une semaine plus tard en Hongrie.

Si Andreas Mikkelsen a démontré qu'il ne manquait pas de rythme au volant des Rally2, la question de son avenir n'a pas tardé à pointer le bout de son nez.

Le Norvégien a déjà connu l'élite en pilotant des World Rally Cars pour Volkswagen de 2013 à 2016, puis plus récemment pour Hyundai Motorsport entre 2017 et 2019.

Beaucoup d'observateurs estiment qu'un retour dans la catégorie reine serait une progression logique, mais Andreas Mikkelsen a tenu à rappeler la réalité du terrain au moment où le WRC s'apprête à entrer dans une nouvelle ère hybride dès 2022.

Le Norvégien a déjà piloté pour Hyundai

« Nous avons clairement indiqué que nous aimerions revenir en WRC », a-t-il déclaré au micro de WRC.com. « C'est toutefois très difficile en ce moment et il n'y a pas beaucoup de places disponibles. Il y a déjà beaucoup de bons pilotes, donc c'est extrêmement compliqué actuellement. »

Hyundai et Toyota ont déjà annoncé leurs équipages pour 2022, laissant M-Sport Ford comme la seule équipe à ne pas encore afficher complet l'an prochain.

L'équipe britannique a recruté l'Irlandais Craig Breen plus tôt ce mois-ci pour un contrat de deux ans, mais l'identité des pilotes au volant des autres Ford Puma Rally1 reste floue pour l'an prochain.

Andreas Mikkelsen fait l'éloge de ses concurrents en WRC2

Andreas Mikkelsen fait l'éloge de ...

Dans la foulée de son titre, Andreas Mikkelsen a salué le rythme incroyable affiché cette année en WRC2 lui ayant compliqué ...

En lire plus

Si aucun projet n'a encore été confirmé pour 2022, Andreas Mikkelsen a admis qu'il donnerait la priorité à la catégorie reine du WRC si des volants devenaient disponibles.

« Je pense que nous sommes en première ligne si quelque chose se présente », a-t-il conclu. « Comme je l'ai dit, ce n'est toutefois pas facile. La seule chose que je peux vraiment faire, c'est de m'assurer d'être le premier dans la file dès que l'opportunité se présente et j'espère que nous serons de retour. Nous verrons bien, mais c'est dur jusqu'à présent. »

Plus d'actualités