lundi | 26 juil. 2021

Marco Bulacia pense toujours au titre après son podium en Estonie

Le Bolivien Marco Bulacia estime que son podium acquis au Rallye d'Estonie lui offrira la confiance nécessaire pour continuer de jouer le titre cette année en WRC2.

S'il n'a débuté le rallye qu'en 2018, le Bolivien âgé de vingt ans a remporté ses premières spéciales en WRC2 plus tôt dans le mois autour de Tartu et s'est classé troisième à moins de trente secondes du vainqueur, à savoir son équipier Andreas Mikkelsen.

Fort de son deuxième podium de la saison, le pilote Toksport WRT compte désormais seize unités de retard sur Andreas Mikkelsen et cinq sur Mads Østberg.

« Nous avons affiché un bon rythme en Estonie », confiait Marco Bulacia après sa cinquième apparition de la saison. « Nous avons remporté des spéciales et manqué le maximum de points bonus en Power Stage pour seulement quatre dixièmes [de seconde]. Je suis ravi de ce podium et des points pris pour le championnat. »

Marco Bulacia a également fait les éloges de sa Skoda Fabia Rally2 evo dans les spéciales rapides.

Les cinq meilleurs moments du Rallye d'Estonie 2021

« La voiture était parfaite d'entrée de jeu », ajoutait-il. « L'équipe a fait un travail incroyable et nous avons continué de progresser dans notre bataille avec [Adrien] Fourmaux. C'était un beau duel, mais c'est dommage qu'il soit sorti juste avant la Power Stage. Ce résultat me donne toutefois beaucoup de confiance pour l'avenir. J'ai battu ces grands noms sur certaines spéciales. Je m'en réjouis et nous devons poursuivre sur cette lancée sur nos prochains rallyes. »

Marco Bulacia, Andreas Mikkelsen et Mads Østberg feront l'impasse sur la prochaine manche du calendrier au Renties Ypres Rally Belgium (13-15 août). Les trois hommes se retrouveront donc au Rallye de l'Acropole (9-12 septembre).

« Cela devrait bien se passer en Grèce », concluait l'espoir bolivien. « Je n'y suis jamais allé, mais je pense que ce sera un peu comme la Turquie. J'y ai déjà participé à deux reprises avec une deuxième place en WRC3 à mon actif. J'imagine qu'un terrain à peu près semblable nous attend. »