Thursday | 11 Nov 2021

Camilli vise le titre WRC2 en 2022

Le Français Eric Camilli veut remporter le titre en WRC2 l'an prochain pour franchir une nouvelle étape vers un retour dans la catégorie reine du Championnat du Monde FIA des Rallyes.

Pilote d'usine au volant d'une Ford Fiesta RS WRC en 2016, Eric Camilli s'est concentré cette année sur le Championnat de France des Rallyes Asphalte.

Après s'être présenté au départ du WRC2 au Monte-Carlo et au Portugal, le Français est revenu sur la scène internationale le mois dernier avec une Citroën C3 Rally2 pour s'imposer avec près de vingt secondes d'avance sur Teemu Suninen.

Son dernier véritable programme en mondial remonte à 2019, où il avait disputé cinq manches avec trois voitures différentes. Plus récemment, il a travaillé avec Citroën Racing, avec qui il a déjà entamé des négociations pour l'année prochaine tout en étant prêt à ratisser plus large pour construire le meilleur programme possible.

Les moments forts du WRC2 au RallyRACC Catalunya - Rally de España 2021

« L'Espagne a démontré que j'avais encore le rythme », a-t-il déclaré. « J'ai beaucoup roulé en Championnat de France cette année et cela m'a aidé au moment de retrouver le WRC en Espagne. Les deux dernières saisons ont été difficiles. 2020 avait bien commencé avec la neuvième place et la victoire en Rally2 au Monte-Carlo, mais tout a basculé avec la pandémie et je n'ai fait qu'un seul rallye de plus. L'Espagne m'a aidé à montrer aux gens que je suis toujours présent. Maintenant, je veux aller de l'avant. Je pense que le WRC2 sera vraiment compétitif la saison prochaine. Il suffit de regarder les forces en présence avec des gens comme Andreas [Mikkelsen] et Mads [Østberg]. Si je peux disputer cinq rallyes l'année prochaine, cela pourrait être la base d'une très bonne campagne. Le plus important sera d'être sur au moins cinq rallyes vraiment compétitifs, comme au Portugal ou en Sardaigne, où vous savez que toute la concurrence sera au rendez-vous. Une victoire sur de telles épreuves aura beaucoup de valeur. »

Eric Camilli a signé un retour victorieux en mondial en s'imposant en Espagne

« Je discute bien sûr avec Citroën pour l'an prochain », a-t-il ajouté. « Les budgets doivent toutefois être bouclés, donc nous devons continuer à travailler dessus. »

Après avoir participé au développement initial d'une Yaris WRC avec Toyota Motorsport à Cologne ainsi qu'à des Rally2 avec M-Sport, Volkswagen Motorsport et Citroën Racing, Eric Camilli estime avoir beaucoup à offrir sur le plan de la compétitivité, mais aussi du développement.

« J'ai travaillé avec beaucoup d'équipes », a conclu le Français. « Je sais que je peux faire plus. Mon objectif est de revenir dans la catégorie reine du Championnat du Monde des Rallyes. Je sais que c'est difficile et que beaucoup d'autres pilotes aspirent au même but, mais je sais que j'en suis capable avec mon expérience acquise jusqu'à présent. »

Plus d'actualités