mardi | 23 nov. 2021

Une pointe de tristesse dans le triplé de Latvala

Le directeur de l'équipe Toyota Gazoo Racing a confié que le fait de voir ses pilotes dominer le Championnat du Monde FIA des Rallyes lui avait fait comprendre pourquoi il n'était jamais devenu champion du monde.

Dès sa première année à la tête de l'équipe basée en Finlande, Jari-Matti Latvala a emmené au grand chelem en remportant les titres chez les pilotes, les copilotes et les constructeurs.

En tant que pilote avec M-Sport Ford World Rally Team et Volkswagen Motorsport, le Finlandais s'était classé deuxième du championnat à trois reprises, mais aussi deux fois troisième.

« C'est un peu triste à dire, mais en regardant nos pilotes, ce qu'ils font et les domaines sur lesquels ils se concentrent, j'ai désormais compris pourquoi je ne suis jamais devenu champion du monde moi-même », a-t-il confié après avoir célébré le triplé de Toyota dimanche au FORUM8 ACI Rally Monza. « C'est une belle leçon bien qu'un peu triste. »

Belle frayeur pour Ogier à Monza !

« Disons que nous avons réussi à faire travailler toute l’équipe ensemble », a ajouté le Finlandais âgé de trente-six ans après les neuf victoires des Toyota Yaris WRC de Sébastien Ogier, Elfyn Evans et Kalle Rovanperä. « Tout le monde avait le même objectif. C'était comme un nouveau monde pour moi tout en gérant un groupe aussi nombreux. En même temps, nous devons nous assurer que les pilotes soient à l'aise dans la voiture pour signer leurs meilleures performances. Une grande partie de mon apprentissage est lié à ce que je peux dire aux pilotes et à l'équipe et quels sont les bons mots pour maintenir la motivation de tout le monde. »

En tant que pilote, Jari-Matti Latvala avait fait partie de l'équipe Toyota sacrée chez les constructeurs en 2018, mais il a confié son émotion à décrocher le grand chelem cette année.

Ogier et Ingrassia ont célébré leur huitième et dernier titre mondial

« Nous avons connu une saison incroyable avec neuf victoires », a-t-il conclu. « Sébastien, Julien [Ingrassia], Elfyn et Scott [Martin] font le doublé au championnat. Vous ne pouvez pas demander plus. C'est une saison parfaite dont je n'aurais jamais osé rêver. »

Président de Toyota Motor Corporation et passionné de rallye, Akio Toyoda avait nommé Jari-Matti Latvala à la tête de l'équipe en début d'année. Le Japonais estime que l'expérience du pilote finlandais a joué un rôle déterminant dans le succès de sa structure.

Monza, vu du parc d'assistance

Monza, vu du parc d'assistance

Le soleil automnal n'était pas assez chaud pour brûler la rosée du matin des feuilles dorées gisant sur le sol entre les ...

En lire plus

« Il fait toujours passer les pilotes en premier », a-t-il expliqué. « Il déteste perdre, autant que moi et peut-être même plus que moi. Je pense que ses jugements basés sur sa 'haine de perdre' ont rendu l'équipe encore plus forte. Jari-Matti m'a également surpris d'une autre manière, à savoir sa communication permanente avec les membres de l'équipe. J'ai vu dans une vidéo prise par l'équipe qu'il saluait chaque membre un par un le matin à son arrivée au parc d'assistance. Les 200 personnes de Finlande, d'Estonie, d'Allemagne et du Japon étaient étroitement unies parce que nous l'avions. J'apprécie vraiment qu'il ait fait de notre équipe une structure à la fois menée par les pilotes, tout en restant familiale et professionnelle. C'est ce que nous recherchions. »

Plus d'actualités