lundi | 13 sept. 2021

Une i20 WRC pour Solberg en Espagne

Oliver Solberg a été confirmé au volant d'une Hyundai i20 Coupe WRC pour le Rally RACC Rally de España (14-17 octobre).

Après avoir brillé à l'Arctic Rally Finland lors de ses superbes débuts en World Rally Car au mois de février, Oliver Solberg est ravi de retrouver le volant de la Hyundai i20 Coupe WRC pour l'avant-dernière épreuve du calendrier 2021.

Si le rendez-vous de Salou sera la première apparition en mondial du pilote suédois âgé de dix-neuf ans avec une World Rally Car sur asphalte, ce dernier connaît bien cette surface après avoir remporté l'événement dédié aux WRC du Rally di Alba en juin.

« C'est fantastique d'être de retour dans une WRC », s'est-il réjoui. « Piloter la Hyundai i20 Coupé WRC à l'Alba plus tôt dans l'année était tout simplement incroyable. C'est sûr que j'ai vraiment hâte d'y être, ce sera un défi formidable ! »

Les moments forts de l'EKO Acropolis Rally Greece 2021

« Ce sera tout aussi spécial d'aller en Espagne », a-t-il ajouté. « Il y a quelque chose de spectaculaire dans leurs spéciales et nous savons tous qu'un grand nombre de fans est toujours au rendez-vous. Aller en Catalogne avec cette voiture sera particulier, d'autant que cette génération de WRC connaîtra bientôt sa fin. C'est donc un vrai privilège d'y être pour courir. Je sais que je parle beaucoup de mes rêves et de leur réalisation, mais c'est encore la même chose. C'est un nouveau rêve qui devient réalité et j'adresse un immense merci à Andrea [Adamo] et à l'équipe [Hyundai Motorsports]. »

« Dans le processus de construction de carrière d'Oliver, il est bien évidemment important de lui permettre de parcourir plus de kilomètres sur asphalte avec notre WRC », a déclaré Andrea Adamo. « Son objectif sera de terminer le rallye et nous avons convenu qu'il travaillera une semaine comme mécanicien chez Hyundai Motorsport pour toute spéciale qu'il manquerait ! »

Après sa septième place en Laponie, Oliver Solberg avait piloté la Hyundai i20 Coupé WRC au Safari Rally Kenya, mais le Suédois avait dû abandonner dans la première étape après qu'une compression dans la première étape n'endommage l'arceau de sécurité.

Plus d'actualités