lundi | 07 juin 2021

Sébastien Ogier et Elfyn Evans soulagés après la Power Stage

Auteurs d'un doublé au Rally Italia Sardegna, les pilotes Toyota Gazoo Racing ont révélé à quel point le gué de la Wolf Power Stage dimanche était proche d'annihiler leurs espoirs.

Le doublé de Sébastien Ogier et Elfyn Evans était en suspens après le franchissement d'un gué voyant les moteurs de leurs Toyota Yaris WRC ingérer de l'eau dans l'une des épreuves les plus cassantes de ces dernières années en Championnat du Monde FIA des Rallyes.

Bien parti pour signer sa troisième victoire de la saison, Sébastien Ogier avait l'intention d'inscrire un maximum de points bonus dans la dernière spéciale avant de connaître des ratés moteurs après le gué situé à 3,5 km dans Aglientu – Santa Teresa, une spéciale longue de 7,79 km seulement.

Retour sur le Rally Italia Sardegna 2021

« Notre dernière attaque a eu lieu dans la Power Stage et le seul problème que nous avons eu ce week-end est survenu lorsque nous avons franchi le gué », expliquait le Français. « En fait, j'ai eu assez peur sur le moment. Nous avons eu une grosse coupure moteur nous faisant perdre cinq ou six secondes. Je dois vérifier, mais cela nous a peut-être coûté le meilleur temps de la Power Stage même si c'est vraiment bien de repartir d'ici avec vingt-sept points en poche. »

S'il devait se contenter du quatrième temps, le tenant du titre scellait sa victoire et reléguait son plus proche rival, Elfyn Evans, à onze points après les cinq premiers rendez-vous d'une saison en comptant douze. Le Gallois terminait finalement à 46''0 de son équipier après avoir rencontré un problème similaire quelques minutes plus tôt.

Victoire surprise pour Sébastien Ogier en Sardaigne

Victoire surprise pour Sébastien ...

Sébastien Ogier a accentué son avance en tête du Championnat du Monde FIA des Rallyes avec sa belle victoire au Rally Italia ...

En lire plus

« Après notre passage, le moteur ne répondait plus et le temps semblait interminable », confiait Elfyn Evans.  « Au fond de moi, je pensais que cela repartirait vite, mais j'ai commencé à en douter en voyant que cela n'était pas immédiat. L'eau a fini par s'évacuer avec l'élan, mais cela pouvait aller dans les deux sens comme j'étais arrêté depuis je ne sais plus combien de temps... Vingt secondes ? Quarante ? C'est tellement difficile à juger. Il y avait un peu de panique pour atteindre l'arrivée le plus vite possible ! »

Fort heureusement pour le Gallois, le retard n'était pas assez important pour que Thierry Neuville ne le rattrape et il conservait la deuxième place avec 19''2 d'avance sur le pilote belge. 

De son côté, Sébastien Ogier savourait sa victoire surprise, si tant est que ce mot est applicable à l'homme aux cinquante-deux succès en mondial. Premier dans l'ordre des passages vendredi, le Français avait dû balayer une trajectoire devenant progressivement plus rapide pour ses concurrrents.

Toyota Gazoo Racing s'est offert un doublé en Italie

Si tout le monde s'attendait à le voir perdre énormément de temps, Sébastien Ogier bouclait cette première étape à un peu plus d'une demi-minute des Hyundai d'Ott Tänak et de Dani Sordo. Dans une position plus favorable samedi, il signait une série de scratches pour s'emparer des commandes lorsqu'Ott Tänak cassait une suspension et que Dani Sordo partait en tonneau.

« C'était un week-end incroyable », se réjouissait-il à l'arrivée. « Je ne m'attendais pas à me battre pour la première place ici. C'est vraiment bon de repartir avec vingt-sept points. Nous avons bien travaillé pendant les essais entre les rallyes. La voiture n'était pas aussi rapide que je le voulais au Portugal, donc je suis content de retrouver des sensations que j'apprécie beaucoup plus. Ce n'est pas tous les jours que l'on gagne en Sardaigne en ouvrant la route et nous pouvons savourer cette victoire. »

Plus d'actualités