mardi | 30 nov. 2021

Sébastien Loeb au volant, le Puma poursuit ses progrès

M-Sport Ford World Rally Team peaufine les dernières spécifications du Ford Puma Rally1 hybride après sa nouvelle séance d'essais la semaine dernière.

L'équipe basée au Royaume-Uni a connu une séance d'essais vierge de problème avec le Puma dans les Alpes, où Craig Breen, Gus Greensmith, Sébastien Loeb et Adrien Fourmaux ont pris le volant du modèle de nouvelle génération.

Si Craig Breen et Gus Greensmith ont déjà été confirmés chez M-Sport en 2022, il n'y a pas encore eu de confirmation sur l'avenir d'Adrien Fourmaux et, le cas échéant, sur le rôle que Sébastien Loeb pourrait jouer dans la structure britannique.

L'équipe mènera de nouveaux tests le mois prochain avant de retrouver dans les montagnes françaises pour ses essais de préparation du Rallye Monte-Carlo (20-23 janvier), le premier rendez-vous du Championnat du Monde FIA des Rallyes.

Daniel Elena met fin à sa carrière en WRC

Daniel Elena met fin à sa ...

Le duo ayant connu le plus du succès en Championnat du Monde FIA des Rallyes n'est plus. Si l'on ne reverra plus Sébastien Loeb ...

En lire plus

« Nous avons connu une bonne semaine », a confié Richard Millener, le directeur de l'équipe à WRC.com. « Je ne vais pas parler des personnes qui étaient dans la voiture, mais il est juste de dire que nous avons fait de très bons progrès avec tous les pilotes. C'était intéressant pour certains qui étaient dans la voiture [Fiesta WRC] actuelle la semaine d'avant à Monza. Cela leur a offert la chance de ressentir comment les deux voitures fonctionnent et les commentaires sur le Puma étaient très, très positif. Je suis actuellement content de notre situation. L'équipe est vraiment soudée au moment d'aborder 2022. La saison 2021 a été assez longue pour nous, mais c'est toujours un plaisir de travailler avec une voiture [la Fiesta WRC] nous ayant apporté tant de succès. Mais il est maintenant temps de passer à la suite. »

Les trois constructeurs engagés en WRC ont mené des essais la semaine dernière, Hyundai Motorsport près de sa base d'Alzenau en Allemagne et Toyota dans les Alpes. Les espoirs de Sébastien Ogier de découvrir la nouvelle Toyota GR Yaris Rally1 se sont toutefois envolés après la sortie de son équipier Elfyn Evans.

L'équipe basée à Jyväskylä a choisi d'arrêter ses tests plutôt que d'essayer de réparer la voiture sur place. Toyota sera de retour – avec deux journées prévues avec Sébastien Ogier – le mois prochain.

Plus d'actualités