jeudi | 13 mai 2021

Retour sur le Rallye du Portugal 2019

Déjà deux ans depuis la dernière édition du Vodafone Rally de Portugal... Une semaine avant notre retour à Matosinhos (20-23 mai), nous revenons sur cinq moments forts de notre dernière séjour au Portugal !

1. Ott Tänak s'impose dans la douleur

Le sourire sur le visage d'Ott Tänak trahissait autant de soulagement que de bonheur. L'Estonien admettait même sur le podium de Matosinhos qu'il s'agissait de « l'une de [ses] plus dures victoires ».

Les routes poussiéreuses avaient rendu la visibilité quasiment nulle lors de la première étape vendredi, dans laquelle il était deuxième dans l'ordre des départs. Si certains concurrents étaient à la peine, Ott Tänak gardait son sang-froid pour emmener un triplé provisoire des Toyota Yaris avec devant Jari-Matti Latvala et Kris Meeke.

Déjà difficile, la première spéciale du samedi le devenait encore plus lorsqu'il voyait des problèmes de freins réduire son avantage à quelques secondes. Pire, la casse de l'amortisseur avant droit dans le dernier test du jour ne lui laissait que 4''3 d'avance sur Kris Meeke.

Le Britannique réduisait de moitié son déficit dimanche avant que l'Estonien ne reprenne un peu d'air grâce au tête-à-queue de son équipier, qui s'imposait finalement avec 15''9 d'avance sur la Hyundai i20 de Thierry Neuville.

Vidéo - Vodafone Rally de Portugal 2019

2. La frustration de Jari-Matti Latvala

Jari-Matti Latvala a des relations troubles avec le Portugal. Vainqueur en 2015, le Finlandais y a aussi connu des accidents en 2009, 2010 et 2014. L'édition 2019 ne lui a pas laissé non plus de bons souvenirs...

S'il calait dans une épingle lors de la première journée, il était deuxième et bien parti pour prendre l'ascendant sur son équipier Ott Tänak jusqu'à ce qu'il endommage sa suspension sur un atterrissage. Malgré ses efforts, le pilote Toyota devait finalement renoncer avant de revenir dimanche et se contenter de la septième place.

3. Plein de rebondissements

Ce rallye était l'un de ceux où un passage propre pouvait garantir un bon résultat. Un constat plus simple à annoncer qu'à réaliser.

Le premier jour, Teemu Suninen était ralenti par des problèmes de frein et son équipier Elfyn Evans devait s'arrêter en raison d'un souci électrique avec l'accélérateur de sa M-Sport Ford Fiesta WRC.

Thierry Neuville a su éviter les problèmes pour se hisser au deuxième rang

Leader en début d'épreuve, Dani Sordo et son équipier Sébastien Loeb lâchaient plus de quinze minutes après des problèmes de pression d'essence dans leurs Hyundai i20 WRC.

Esapekka Lappi n'était guère épargné. Le Finlandais perdait une minute avec une crevaison à l'avant gauche dans la première étape avant un tonneau alors qu'il était revenu au cinquième rang. Une touchette cassant la suspension arrière de sa Citroën C3 WRC allait définitivement l'arrêter un peu plus tard.

Enfin, Gus Greensmith sortait de la route dans la dernière spéciale du samedi. Un avant-goût de son accident encore plus spectaculaire le lendemain...

Les moments inoubliables du WRC à Fafe

4. La stratégie au cœur des débats
Après trois jours de bataille intense, Ott Tänak démontrait tout son intelligence stratégique dans la Fafe Wolf Power Stage. L'Estonien ralentissait ainsi dans les derniers mètres, sacrifiant des points bonus afin de ne pas être le premier à s'élancer dans les spéciales au rendez-suivant en Italie. Sébastien Ogier prenait le maximum en jeu et se retrouvait en tête du championnat... Et donc ouvreur en Sardaigne !

5. La finale de Fafe
L'une des spéciales les plus emblématiques du WRC accueillait une Power Stage laissant les fans à bout de souffle. Kris Meeke détruisait une suspension en tapant, Sébastien Loeb abandonnait après une touchette et Gus Greensmith voyait sa première apparition en mondial avec la Ford Fiesta WRC s'achever de manière spectaculaire après une rupture de suspension lors de son atterrissage après la mythique bosse de Fafe.

• Une couverture complète du Vodafone Rally de Portugal est disponible sur WRC+ All Live ici, avec la diffusion de chaque spéciale, des interviews, des reportages et les analyses de nos experts en direct du parc d'assistance.