samedi | 16 oct. 2021

Neuville creuse l'écart en Espagne

Le Belge Thierry Neuville a remporté les trois spéciales au programme ce samedi matin pour reléguer ses poursuivants à près de dix secondes au RallyRACC - Rally de España.

Déjà le plus rapide dans les trois dernières spéciales du vendredi, Thierry Neuville (Hyundai i20 WRC) prolongeait sa série avec une prestation magistrale sur les routes de la Costa Daurada samedi matin pour repousser Elfyn Evans (Toyota Yaris WRC) à 9''0.

Le Belge continuait de lutter contre le sous-virage et le brouillard dans le premier secteur chronométré du jour, mais personne ne parvenait à égaler son rythme dans Savallà. Le pilote Hyundai Motorsport est désormais bien placé pour s'offrir une deuxième victoire consécutive en Espagne dans cette avant-dernière manche du Championnat du Monde FIA des Rallyes.

« Ce n'était facile au début avec le brouillard dans la spéciale et une route vraiment sale », confiait-il. « Je ne m'y attendais pas. Nous avons essayé d'avoir une approche intelligente et d'éviter les grosses cordes dans la dernière spéciale. Nous travaillons encore un peu sur les réglages. Nous pourrions aller plus vite sans sous-virage. »

Elfyn Evans n'a pu suivre le rythme de Thierry Neuville samedi matin

En parallèle, Elfyn Evans se reprochait son manque d'engagement dans Savallà tout en réfléchissant sur ses changements de réglages effectués en vue de cette deuxième étape.

« Je n'arrive tout simplement pas à ressentir la voiture », analysait le Gallois. « Nous avons fait quelques légers changements pour essayer d'améliorer cela, mais je ne suis pas sûr que nous sommes partis dans la bonne direction. Ce n'était pas si différent, mais j'ai eu du mal à trouver mes marques comme hier. En partant plus loin, nous avons aussi des routes plus polluées et je pense que cela nous convient moins que les conditions d'hier matin. »

Leader du championnat, Sébastien Ogier (Toyota Yaris WRC) s'accrochait à la troisième place malgré tous les efforts de Dani Sordo (Hyundai i20 WRC). L'Espagnol réalisait une matinée solide pour revenir à 2/10e de seconde du podium provisoire au moment de retrouver le parc d'assistance de Salou. De son côté, le Français était mécontent du comportement de sa voiture dans les virages serrés, mais il reconnaissait également qu'il devait améliorer ses propres performances et prendre plus de risques pour maintenir Dani Sordo à distance.

RallyRACC - Rally de España : ES4 à ES6

Kalle Rovanperä (Toyota Yaris WRC) conservait la cinquième place, mais le Finlandais voyait Dani Sordo s'échapper en prenant 21''5 d'avance après une crevaison au cœur de la spéciale Querol - Les Pobles : « Je me suis fait une grosse chaleur, peut-être la plus grosse de ma carrière, dans la dernière spéciale et nous avons eu de la chance de nous en sortir. »

Adrien Fourmaux (Ford Fiesta WRC) terminait la matinée au sixième rang en signant notamment le deuxième meilleur temps dans Querol - Les Pobles. Son équipier Gus Greensmith (Ford Fiesta WRC) connaissait une matinée plus compliquée avec une crevaison dans El Montmell. Le Britannique perdait plus d'une minute dans l'opération et retrogradait en neuvième position.

Son problème permettait à Oliver Solberg (Hyundai i20 WRC) et Nil Solans (Hyundai i20 WRC) de gagner une place chacun tandis que le leader du WRC2, Eric Camilli (Citroën C3 Rally2), complétait le top dix.

• Une couverture complète du RallyRACC Rally de España est disponible sur WRC+ All Live ici, avec la diffusion de chaque spéciale, des interviews, des reportages et les analyses de nos experts en direct du parc d'assistance.   

Plus d'actualités