mardi | 23 nov. 2021

Monza, vu du parc d'assistance

Le soleil automnal n'était pas assez chaud pour brûler la rosée du matin des feuilles dorées gisant sur le sol entre les arbres du parc le plus célèbre de Monza...

Dieu merci. Pendant un instant, le monde s'est arrêté dans le cadre d'un paysage post-estival et pré-hivernal. Puis la folie a commencé, dans le bon sens du terme. Les portes du parc s'étaient ouvertes et les fans effectuaient leur retour.

Les zones de spectateurs raisonnablement espacées, mais bien occupées, figuraient parmi les principaux sujets de discussion de la dernière manche de la saison du Championnat du Monde FIA des Rallyes au FORUM8 ACI Rally Monza.

Il en était de même dans le parc d'assistance. Les stands de marchandises étaient opérationnels, et les fans pouvaient à nouveau se vêtir aux couleurs de leurs héros, qu'ils soient des pilotes, des copilotes ou des équipes.

La rétrospective du FORUM8 ACI Rally Monza

Ils ne manquaient d'ailleurs pas l'occasion. Des milliers d'entre eux. Les blousons M-Sport Ford, les casquettes Toyota et les drapeaux Hyundai Motorsport étaient présents en nombre pour former une armée aux couleurs du WRC défilant dans les villes et villages du nord de l'Italie.

« Nous sommes là », se réjouit Jacques. Drapé d'un bonnet tricolore français et légèrement démodé de Sébastien Ogier, son allégeance n'était pas difficile à repérer. « Nous sommes de retour. Nous étions absents trop longtemps. Nous ne savions pas si nous devions essayer de venir ou si nous pouvions venir. La veille du départ, on s'est dit : 'Allons-y, prenons la voiture et nous verrons'. Nous venons de Gap, bien sûr ! Nous sommes de la ville du champion et nous avons roulé jusqu'à Monza. Ce n'est pas possible de manquer ça... »

Sur ces mots, il était emporté par le reste du fan club de Sébastien Ogier, se joignant volontiers à une interprétation plutôt présomptueuse d'une chanson bien connue de cinq mots dès vendredi : Champions, champions, ole, ole, ole !

Il était impossible de faire le tour du parc d'assistance de Monza sans afficher un grand sourire. Le WRC semblait presque revenu à la normale.

Après avoir été arrosée puis gelée il y a douze mois, la Lombardie montrait au monde son plus beau visage la semaine dernière. Les restaurants de Monza et de Milan étaient ouverts et servaient des risottos arrosés d'un verre ou deux de Barolo.

Émotions partagées pour Sébastien Ogier

Émotions partagées pour ...

Après huit titres sur les neuf dernières saisons du Championnat du Monde FIA des Rallyes, Sébastien Ogier a eu du mal à ...

En lire plus

Le monde semblait s'être retrouvé. Mieux encore, Monza avait embrassé Noël à temps pour une finale fascinante du WRC. Les arbres, lumières, décorations et Babbo Natale étaient présents en nombre.

Il y avait comme un parfum de vacances au moment où les pilotes et copilotes revenaient sur l'année qui venait de s'écouler.

L'Italie embrasse le sport automobile comme n'importe quelle autre nation dans le monde et la capacité des tifosi à montrer toutes leurs émotions autour du WRC a fait de la douzième manche du calendrier un rendez-vous à part.

Grazie, Monza, Grazie.

Plus d'actualités