mardi | 06 avril 2021

Mon rallye parfait : Seb Marshall

Depuis son baquet de copilote, Seb Marshall a parcouru les routes les plus épiques au monde. Une expérience en faisant l'homme idéal pour composer son rallye parfait en WRC et y ajouter quelques souhaits pour l'avenir !

« J’ai composé mon rallye parfait en me basant sur mon expérience actuelle et passée du WRC (plus une spéciale potentielle à l'avenir). Il y a sans aucun doute des oublis flagrants, mais je ne peux me tourner que vers ce que je connais ! »

Parc d'assistance : Alghero - Rally Italia Sardegna

L'association des anciens sirotant des expressos en lisant le journal assis à quelques mètres des voitures cicatrisées au combat et des pilotes fatigués attendant d'entrer dans le parc d'assistance sur le port d'Alghero m'a toujours amusé. C'est tout ce qui fait son charme. L'action est au cœur de la ville et la vie normale continue malgré tout. À l'arrivée, il y a désormais le traditionnel plongeon (rafraîchissant en juin) dans la mer pour les vainqueurs. Et puis, le bar de la plage pour la fête d'après-rallye est super ! 

Super-spéciale : Circus Maximus - Rallye d'Allemagne

Quatre voitures lâchées dans les rues historiques romaines de Trèves, que demander de plus ? Des routes larges, des trottoirs bas pour prendre la corde et le frisson de la poursuite !

Super-spéciale : Circus Maximus - Rallye d'Allemagne

Terre : Whaanga Coast - Rallye de Nouvelle-Zélande

Je n'y ai jamais roulé en compétition, mais c'était un plaisir rien qu'aux reconnaissances ! Le rythme de cette spéciale est tellement plaisant (comme à peu près toutes les spéciales néo-zélandaises de ce que j'ai vu) et les paysages sont incroyables. Des routes lisses, des virages cambrés et une excellente réputation... Une spéciale que je rêve de faire à titre personnel. 

Terre : Nambucca - Rallye d'Australie

Il y a un peu de tout : des sections techniques entre les gommiers, des crêtes roulantes, des sauts dans les plaines... Le rythme est excellent dans cette spéciale. La côte est de l'Australie est magnifique au printemps, avec les fougères en fleurs le long des routes. Seul inconvénient ? Les températures peuvent apporter beaucoup de terre, donc la position dans l'ordre des départs est primordiale pour signer un bon temps et véritablement apprécier la spéciale.

Terre : Kakaristo - Rallye de Finlande

J'adorerais mettre Ouninphoja après avoir vu cette vidéo du temps record de Petter [Solberg] et Phil [Mills]. Je me la suis passée en boucle. Hélas, je n'ai jamais fait toute la spéciale, donc il faudra faire avec. La spéciale emblématique du Rallye de Finlande, une pour les gros cœurs, l'adrénaline pour dicter les notes alors que l'on flotte dans les airs du départ à l'arrivée... C'est unique, ou presque. D'où mon "Yee Haa !" au moment de franchir la ligne d'arrivée en 2018.

Terre : Kakaristo - Rallye de Finlande

Asphalte : Vallinco - Tour de Corse

À vrai dire, presque toutes les spéciales en Corse pourraient intégrer le rallye parfait. C'est un rallye tellement exigeant, mais gratifiant, surtout pour un copilote. Cette spéciale est presque un « classique » naturel puisque la route suit le chemin sinueux d'une rivière pour la majeure partie du parcours. Les virages s'enchaînent sans relâche, mais la spéciale n’est en aucun cas lente. On peut généralement compter sur une adhérence constante et l'aérodynamique ainsi que le différentiel central des WRC modernes permettent d'avaler rapidement ces virages, tellement vite qu'on peut se rater si l'on cligne des yeux. Il faut donc être très précis dans l'énoncé des notes.

Asphalte : The Glens - Rally GB

Je triche un peu puisque cette spéciale en Irlande du Nord n'a jamais été utilisée en WRC. Cela dit, l'Irlande du Nord travaille actuellement à l'accueil d'une manche. Si cela se concrétise, j'espère que cette spéciale sera au programme tant elle est épique. Elle est surnommée l'Ouninpohja sur asphalte, ce qui résume plutôt bien les choses ! Elle s'ouvre sur une entame rapide et étroite à travers des landes bosselées, elle descend dans les Glens jusqu'au niveau de la mer avant que les montagnes russes ne commencent vraiment. La section de route de Torr Head est un véritable test d'habileté et de bravoure demandant une confiance absolue dans les notes. C'est une route rapie, d'une largeur moyenne, mais les montées et les descentes la rendent extrêmement difficile, sans oublier les crêtes à l'aveugle et les sauts nécessitent toute votre concentration. Malheureusement, il n'y a donc pas le temps de profiter d'une vue imprenable de la mer d'Irlande sur la côte d'Antrim.

Asphalte : Ronde - Sanremo

Retour dans les années 80 et 90 pour un véritable monument. Nichée dans les collines de Sanremo, cette spéciale marathon a été utilisée dans de nombreuses configurations. Formant une boucle, elle relie les villages de Perinaldo, Apricale, Bajardo et San Romolo avec de nombreux changements d'adhérence, de largeur et de vitesse au fil de ses innombrables virages. Elle est encore plus plaisante la nuit tombée. C'est tellement particulier de s'élancer avec les phares allumés, comme dans un tunnel sans fin brièvement ponctué par les flashes de lumière des spectateurs et des maisons de chaque village, avant de disparaître une nouvelle fois dans la nuit.

Asphalte : Ronde - Sanremo

Power Stage : Myherin - Rallye de Grande-Bretagne*

Je me souviens avoir été l'un des spectateurs impressionnés par les voitures qui passaient dans cette spéciale avant de me lancer en compétition. Être dans la voiture et voir ma famille se tenir au bord de la route est donc un souvenir inoubliable. Que cela soit sous le soleil d'automne ou dans un brouillard épais, Myherin procure toujours une expérience agréable. Les nombreuses sections distinctes lui offrent beaucoup de caractère de la montée de Pikes Peak aux moulins à vent dans les plaines ouvertes, sans oublier les plongées dans la forêt débouchant sur de nouvelles landes. C'est assez rapide, un grand classique du Rallye de Grande-Bretagne, et une finale appropriée pour aller chercher un maximum de points bonus ! 

* Myherin n'a pas (encore) été disputée en tant que Wolf Power Stage, mais Seb la voit comme la conclusion parfaite de son rallye !

Plus d'actualités