Tuesday | 20 Apr 2021

La plus belle photo de l'ère World Rally Cars

Le cliché du photographe Jaanus Ree a été élu par les fans comme la Photo ProGrade Digital de l'ère World Rally Cars.

Avant la fin de l'ère des World Rally Cars au terme de la saison, les plus grands photographes de rallye au monde avaient été invités à soumettre leur cliché préféré de ces vingt-cinq dernières années auprès de wrc.com.

Une fois toutes les candidatures reçues, un jury d'experts indépendants a dû retenir dix photographies avant de les soumettre aux votes des fans sur wrc.com.

L'Estonien Jaanus Ree a remporté le scrutin avec près de 20 % des voix devant Jan Fronek (17,8 %) et Timo Anis (14,7 %).

Jan Fronek a pris la deuxième place

Le cliché de Jaanus Ree, représentant Ott Tänak franchissant un gué avec sa M-Sport Ford Fiesta WRC au Rally Guanajuato Mexico 2018, sera désormais exposée en permanence au siège de la FIA à Genève. L'Estonien a également reçu un prix de la part de ProGrade Digital.

« Être choisi parmi toutes ces superbes photos intemporelles est une grande surprise, aussi grande que celle que j'ai connu en découvrant ma photo juste après l'avoir prise », a confié Jaanus Ree à wrc.com. « Cette photo a demandé une année de préparation. Il y avait des pierres dans la flaque d'eau et je savais que les pilotes l'éviteraient, donc c'était un bon endroit pour y placer un appareil photo. J'ai construit un boîtier étanche sur mesure pour protéger le boîtier de la « vague » créée par la voiture. Je l'ai testé plusieurs fois dans mon bain avant de peaufiner le système durant plusieurs mois. Quand le jour de l'épreuve est enfin arrivé, je suis allé tôt sur les lieux pour installer mes flashs et le reste de mon équipement. J'ai testé la lumière avec différents objectifs plus loin avant de demander aux autres photographes si je pouvais placer mon trépied près des rochers le temps de quelques photos. »

« Je n'ai eu le droit qu'à quelques essais puisque la chaleur entraînait de l'humidité dans le boîtier. J'ai manqué la voiture sur les deux premiers clichés puisque je ne pouvais utiliser le mode rafale en raison des flashs. Je ne voyais donc que de l'eau en suspension et des détails de la voiture. Avant le troisième essai, l'humidité commençait à s'accumuler et je savais qu'il s'agissait peut-être de ma dernière chance. Je me suis focalisé sur le temps de décalage entre le moment où j'appuie sur ma télécommande et la prise du cliché... Et j'étais tellement heureux en voyant la photo s'afficher au dos de l'appareil photo ! »

Ce cliché de Timo Anis lui a valu la troisième place

« J'adore toujours cet endroit et j'y retourne chaque année depuis. Bien sûr, ce n'est plus si facile maintenant que le spot est devenu populaire auprès d'autres photographes. Certains s'inspirent même de mon cliché et c'est le plus beau compliment qui soit ! »

Plus d'actualités