Tuesday | 02 Mar 2021

La Finlande, vue du parc d'assistance

Il y avait quelque chose de légèrement incongru à voir le septuple champion du monde Sébastien Ogier discuter avec le Père Noël fin février.

Bienvenue à Rovaniemi pour le voyage le plus au nord de l'histoire du Championnat du Monde FIA des Rallyes. Un événement célébré très chaleureusement dans la ville natale (et gelée) d'un certain Père Noël.

Le premier Arctic Rally Finland Powered by CapitalBox a été un énorme succès le week-end dernier. Non seulement le rallye a offert une manche finlandaise typiquement rapide et fascinante au calendrier, mais il a également assuré sa dose de divertissements.

Joulupukki n'était pas le seul à observer attentivement les hommes et les femmes au volant dans son jardin et la Laponie a réservé d'autres trésors aux pilotes et copilotes présents.

Vidéo : le vainqueur de l'Arctic Rally Finland

Quelques tours de kart sur neige, une balade en traîneau à chiens ou encore une promenade avec des rennes figuraient parmi ces délices nordiques. La Laponie a répondu présent avant même le départ.

Une fois le coup d'envoi donné, toutes ces frivolités ont été oubliées. L'objectif pour tous était de parcourir les spéciales les plus rapides et les plus gelées de l'histoire du championnat en un temps record.

Les organisateurs ont fait un travail remarquable en proposant un fascinant mélange de routes à plus de 200 km/h et de sections plus techniques voyant les équipages et leurs voitures naviguer entre les arbres et les fermes d'une région qui restera dans les mémoires.

Ott Tänak et Hyundai Motorsport ne l'oublieront en tout cas pas de sitôt. La première des deux manches finlandaises au calendrier a relancé l'Estonien et son employeur dans les courses aux titres.

Cette victoire permet au pilote sacré en 2019 d'oublier son score vierge du Monte-Carlo tandis que l'équipe d'Alzenau a réduit de moitié son déficit sur les leaders Toyota Gazoo Racing du côté des constructeurs.

Il est juste de dire que tout le monde est tombé amoureux de la Finlande la semaine dernière. Vainqueur en WRC2, Esapekka Lappi l'a mieux résumé que quiconque : « Qu'y n'a-t-il pas à aimer ici ? Nous avons des routes parfaites, des températures négatives, de la glace et un ciel bleu. C'est pour ce genre d'événement que nous faisons du rallye ! »

Ott Tänak ravi de sa stratégie dans l'Arctique

Ott Tänak ravi de sa stratégie ...

L'Estonien Ott Tänak avait un plan de marche pour distancer ses rivaux dès les premiers kilomètres de l’Arctic Rally Finland ...

En lire plus

Seule ombre au tableau, la disparition vendredi d'Hannu Mikkola, le champion du monde des rallyes en 1983.

L'un des premiers « Finlandais Volants » était une véritable légende du sport et il nous manquera terriblement. Peut-être est-ce un signe de voir l'un de ses compatriotes - Kalle Rovanperä - prendre les commandes du championnat avant que la discipline ne reparte vers des contrées plus chaudes ?

Plus d'actualités