lundi | 19 juil. 2021

Kalle Rovanperä, un calme à toute épreuve

Kalle Rovanperä n'est pas enclin aux grandes démonstrations d'émotion. Peu adapte des petites phrases, il préfère laisser parler son pilotage au volant de sa Toyota Yaris WRC.

En franchissant la ligne d'arrivée de la Wolf Power Stage du Rallye d'Estonie dimanche après-midi pour devenir le plus jeune pilote de l'histoire à remporter une manche du Championnat du Monde FIA des Rallyes, le Finlandais âgé de vingt ans a bien évidemment conservé son sang-froid.

Des mots de félicitations ont été échangés avec son copilote Jonne Halttunen et son équipe Toyota Gazoo Racing lors des célébrations dans le parc d'assistance de Tartu et, pressé pour une réaction sur le podium, il a admis que la victoire était « plutôt savoureuse ».

L'expression « vraiment, vraiment bonne » est venue bien plus tard, mais le premier de la nouvelle génération de pilotes en WRC à monter sur la plus haute marche du podium a laissé les émotions à son père Harri, qui essuyait des larmes de fierté derrière ses lunettes de soleil noires.

Cela ne veut pas dire que Kalle Rovanperä n'y accorde aucune importance. Bien au contraire. Il travaillait à cette victoire dès sa première expérience au volant d'une voiture entre deux cours de primaire, peu avant de faire le buzz sur les réseaux sociaux grâce à son talent précoce.

Le Finlandais résidant en Estonie est tout simplement un monstre de sang-froid.

Alors même que la victoire se rapprochait au fil des spéciales de la dernière étape dimanche, l'atmosphère dans l'habitacle de la Yaris restait un peu plus acceptable que les températures caniculaires du rallye.

« J'essayais simplement de maintenir un certain rythme aujourd'hui pour profiter et éviter les erreurs qui peuvent survenir quand on ralentit trop », a-t-il reconnu par la suite. « Cela s'est plutôt bien passé. C'était agréable d'être au volant, mais je n'ai pas vraiment ressenti de pression. Nous étions plutôt calmes tout le temps. Bien sûr, nous étions soulagés à l'arrivée avec cette victoire et nous avons pu nous relâcher. C'est une grande joie et cela fait du bien. »

Sa victoire a offert aux fans finlandais plusieurs raisons de célébrer. Il s'agissait du 180e succès du pays en WRC et Kalle Rovanperä est devenu le seizième pilote de la patrie spirituelle du rallye à s'imposer dans l'élite du sport.

Les Finlandais occupent désormais les quatre premières places de la liste des plus jeunes vainqueurs de l'histoire du WRC. Kalle Rovanperä a ainsi battu le record de précocité détenu par son directeur chez Toyota Gazoo Racing, Jari-Matti Latvala. Le regretté Henri Toivonen et Markku Alén suivent dans cet ordre.

Les moments forts du Rallye d'Estonie 2021

Malgré cela, cela fait depuis 2002 et le deuxième sacre de Marcus Grönholm qu'un pilote finlandais n'a plus remporté de titre mondial. Kalle Rovanperä est le grand espoir du pays pour mettre fin à cette disette.

Le principal concerné ne préfère pas s'exprimer à ce sujet et laisse les prédictions aux autres.

« Le chemin est encore long, encore plus avec l’expérience nécessaire dont nous ne disposons pas encore », a-t-il lâché. « Je pense que nous devons simplement poursuivre sur notre lancée en pilotant bien, en évitant les soucis et en signant davantage de poidums. »

Nous n'en attendions pas moins.

Plus d'actualités