mardi | 12 oct. 2021

Trois hommes pour un titre en Espagne

Trois espoirs prendront le départ du Rally RACC - Rally de España (14-17 octobre) avec une chance de devenir le Champion FIA Junior WRC 2021.

Six pilotes seront au départ de la dernière manche du calendrier au volant de Ford Fiesta Rally4 identiquement préparées par M-Sport Poland, mais seuls trois d'entre eux sont encore en lice pour le titre : Sami Pajari, Jon Armstrong et Mārtiņš Sesks.

Les trois hommes se tiennent en quatorze points seulement avant que le retrait du plus mauvais score, et tout reste à jouer avec un coefficient de 1,5 appliqué au barème habituel !

Sami Pajari compte actuellement trois unités d'avance avec une victoire, deux deuxièmes places et une sixième position en Espagne. Si le Finlandais n'a jamais couru en Espagne auparavant, il a déjà signé de nombreux scratches sur un terrain similaire en Croatie et en Belgique.

« Nous avons eu deux jours d'essais avec la voiture, donc je crois que cela ne dépend plus que de moi », a confié Sami Pajari. « J'ai déjà fait de nombreux rallyes sur asphalte et ma confiance s'est renforcée sur cette surface. J'espère pouvoir en tirer profit. Je pense que l'on obtient de meilleurs résultats quand on prend du plaisir. »

Sami Pajari est confiant après ses deux journées d'essais

Jon Armstrong pourra en revanche s'appuyer sur son expérience de l'événement après avoir pris le départ à trois reprises à Salou entre 2015 et 2017. Malgré cet avantage, le Britannique a admis que son objectif principal était un bon résultat à la fin du week-end plutôt que les points bonus attribués à chaque victoire de spéciale.

« Je pense que les positions à l'arrivée seront plus importantes que les résultats de chaque spéciale », a confié le pilote âgé de vingt-six ans. « Il sera important d'être dans le match pour la victoire et je pense que nous saurons où nous nous situons après les premières étapes. Je pense que nous avons affiché une belle pointe de vitesse sur chaque rallye. Nous devons continuer à travailler dur et espérer que ce sera encore le cas en Espagne. »

Le Letton Mārtiņš Sesks est également en lice pour le titre et tentera de faire amende honorable après sa sortie lors de la finale à l'ACI Rally Monza l'an dernier.

Jon Armstrong connaît déjà certaines spéciales catalanes

« Cette année sera un peu différente », a-t-il déclaré. « Nous sommes désormais troisièmes du championnat, mais toujours aussi bien placés que l'an dernier pour être sacrés. Je ne ressens aucune pression. Nous avons fait trois saisons en mondial et nous n'avons plus rien à perdre maintenant. »

Le futur Champion FIA Junior WRC pourra choisir entre un programme avec une Ford Fiesta Rally2 ou sa version Rally3 la saison prochaine. Le premier prix lui offrira les clés d'une M-Sport Ford Fiesta Rally2, 200 pneus Pirelli et de l'inscription gratuite au WRC3 pour 2022. Les engagements lui seront toujours offerts sur cinq manches, à condition qu'il participe à au moins cinq épreuves en WRC.

Le prix alternatif sera un programme entièrement financé de cinq rallyes en mondial avec une Fiesta Rally3 quatre roues motrices construite par M-Sport Poland, incluant également les frais d'engagements dans la catégorie Rally3 du WRC.

Martins Sesks n'a « plus rien à perdre »

La liste des engagés sera complétée par Lauri Joona, troisième pour ses débuts en WRC3 au Secto Automotive Rally Finland en début de mois, mais aussi par William Creighton, jeune protégé de la Motorsport Ireland Rally Academy, et Robert Virves, troisième du rendez-vous précédent au Renties Ypres Rally Belgium.

  • Une couverture complète du RallyRACC Rally de España est disponible sur WRC+ All Live ici, avec la diffusion de chaque spéciale, des interviews, des reportages et les analyses de nos experts en direct du parc d'assistance.  

Plus d'actualités