dimanche | 18 juil. 2021

Junior WRC - Première pour Pajari

Leader du départ à l'arrivée, le Finlandais Sami Pajari a signé sa première victoire en FIA Junior WRC au Rallye d'Estonie.

Sami Pajari s'était emparé des commandes dès jeudi soir lors de la courte spéciale disputée en lever de rideau à Tartu et n'était plus repris par la suite. Le Finlandais remportait ensuite six spéciales consécutives vendredi pour distancer ses adversaires.

Malgré tous leurs efforts, le leader s'avérait inarrêtable et Sami Pajari scellait son succès avec 24''1 d'avance tout en ayant contrôlé son rythme dans la dernière étape dimanche alors que ses rivaux se battaient pour les deux dernières marches sur le podium. Sa victoire lui permet de prendre la tête du championnat avec quatre points d'avance alors qu'il ne reste plus que deux rallyes au calendrier.

« Les mots me manquent, mais je suis tout simplement extrêmement reconnaissant et heureux de m'imposer ici », lâchait-il sur le podium. « Les routes étaient vraiment dégradées dans la dernière spéciale et j'avais peur que nous restions coincés. Je suis donc soulagé d'être à l'arrivée. »

Martin Koči s'est arrêté dans la dernière spéciale

Avant l'étape décisive du dimanche, Martin Koči, Jon Armstrong et Martins Sesks se tenaient en six secondes seulement dans leur lutte pour la deuxième place.

Jon Armstrong prenait l'ascendant dans la première spéciale avant que Martins Sesks ne perde quarante secondes en raison d'un problème de direction assistée. Le Britannique assurait alors sa position tandis que Martins Sesks chutait au quatrième rang à deux tests de l'arrivée. Le Letton devait alors reprendre près de vingt secondes sur Martin Koči pour lui souffler le podium et son rival s'arrêtait dans la dernière spéciale après la casse d'un arbre de transmission.

Malgré son podium, Martins Sesks chute à la deuxième place du championnat, neuf points devant Jon Armstrong.

Le Finlandais Lauri Joona et le Roumain Raul Badiu complétaient le top cinq devant l'Irlandais Will Creighton et l'Estonien Robert Virves.

Plus d'actualités