lundi | 17 mai 2021

Cinq moments inoubliables du FIA Junior WRC au Portugal

Depuis sa première apparition au calendrier du FIA Junior WRC en 2007, le Vodafone Rally de Portugal n'a jamais manqué de susciter l'enthousiasme.

Les chemins de terre rapides et techniques du Portugal ont été le théâtre de batailles torrides et de déceptions douloureuses dans la catégorie réservée aux jeunes espoirs du sport. Alors que les équipages actuellement engagés en FIA Junior WRC se préparent pour la deuxième manche du calendrier, nous revenons sur certains des moments les plus marquants de l'épreuve ! 

2018 : Radström au bout du suspense

Si vous aviez besoin d'une preuve de la compétitivité du FIA Junior WRC, vous n'avez qu'à jeter un œil sur les résultats du Portugal en 2018. À chaque spéciale, les cinq premiers pilotes se tenaient généralement en quelques secondes seulement.

Les regards étaient rivés sur le duel acharné pour la victoire entre Emil Bergkvist et Dennis Rådström. Les deux hommes se rendaient coup sur coup à chaque spéciale jusqu'à la sortie d'Emil Bergkvist dans la deuxième étape.

Dennis Rådström s'imposait finalement le lendemain, mais Emil Bergkvist allait prendre sa revanche en remportant le titre en fin de saison.

Retour sur le Rallye du Portugal 2019

Retour sur le Rallye du Portugal ...

Déjà deux ans depuis la dernière édition du Vodafone Rally de Portugal... Une semaine avant notre retour à Matosinhos (20-23 ...

En lire plus

2016 : Tempestini rebondit

En 2016, Simone Tempestini démontrait les vertus de l'abnégation. Le Roumain avait pris l'avantage avant qu'une écope de frein endommagée ne lui coûte plus d'une minute et de nombreuses positions dans la deuxième étape. 

Après avoir réparé le problème, sa prestation lui permettait de remonter au classement et de reprendre les commandes à Martin Koči à trois spéciales seulement de l'arrivée. 

2012 : Evans, tailleur de pierre

En 2012, Elfyn Evans et son copilote Andrew Edwards ont eu l'occasion de montrer leurs talents en dehors de la voiture après une sortie de route.

Parti large dans un champ sans moyen de retrouver la spéciale, le duo gallois trouvait une autre route d'accès en contrebas. Les deux hommes construisaient alors un pont de fortune avec des pierres pour la rejoindre et reprendre leur chemin.

Rien de tel qu'un peu d'improvisation !

2011 : débuts difficiles pour Breen

Actuellement aligné par Hyundai Motorsport, Craig Breen n'a jamais manqué de rythme pendant son passage en WRC Academy. L'Irlandais faisait forte impression dès ses débuts et menait même la catégorie après avoir cinq scratches... Jusqu'à la spéciale de Loulé.

Une note de rythme mal entendue menait à une sortie de route de sa Ford Fiesta R2, anéantissant tout espoir d’une première victoire. Craig Breen allait toutefois remporter le titre plus tard dans l'année au Pays de Galles.

Elfyn Evans et Craig Breen ont tous deux connu des rebondissements au Portugal

2007 : la remontée d'Andersson

Sacré en 2007, PG Andersson démontrait que même la plus grande des avances ne garantissait rien au Portugal. Longtemps derrière Urmo Aava, le pilote de la Suzuki Swift pointait à plus d'une minute de son équipier à mi-parcours.

Cependant, le Suédois maintenait la pression dans le final en remportant huit spéciales consécutives... Pour prendre l'avantage sur l'Estonien dans l'avant-dernier test avant de s'imposer pour 3''7 ! 

  • Une couverture complète du Vodafone Rally de Portugal est disponible sur WRC+ All Live ici, avec la diffusion de chaque spéciale, des interviews, des reportages et les analyses de nos experts en direct du parc d'assistance. 

Plus de FIA Junior WRC