Tom Kristensson garde la tête froide

Tom Kristensson arrive en Italie avec une belle avance en tête du FIA Junior WRC avant que les jeunes espoirs de la discipline ne s'attaquent à la manche la plus difficile de leur calendrier.

Vainqueur à domicile et deuxième en Corse, le Suédois compte treize points d'avance alors que la catégorie où les Ford Fiesta R2 s'affrontent arrive à mi-saison sur les routes surchauffées et les pistes rocailleuses du Rally Italia Sardegna.

Les futures stars du WRC s'apprêtent également à affronter leur troisième surface différente en autant de rallyes après la neige et la glace de l'hiver scandinave et l’asphalte corse. Un défi mêlant des températures dépassant 30°C et le besoin de ménager sa voiture entre la chaleur et les pierres que Tom Kristensson ne craint pas.

« Je sens que ce sera un rallye vraiment intéressant et amusant après avoir étudié des vidéos et des caméras embarquées », a-t-il déclaré. « Bien sûr, ce sera aussi éprouvant avec des spéciales difficiles et cassantes, mais le sable et les pierres ont toujours été synonymes de rallye à mes yeux. »

Son plus proche rival Jan Solans pense toutefois avoir une arme secrète dans son arsenal.

«Je pense que c'est une bonne occasion de nous battre à nouveau pour le podium », a affiché l’Espagnol. « Les spéciales sont semblables à celles que nous avons en Espagne, donc j’ai l’habitude de ce type de routes. J'ai fait un rallye espagnol en mode test et je me sens à l'aise et en confiance avant le départ. »

Troisième du classement général, le Suédois Dennis Rådström a remporté sa première victoire en spéciale il y a deux ans en Sardaigne. En parallèle, Julius Tannert veut consolider son statut de prétendant au titre après son succès en Corse.

« Ce sera un rallye difficile et j'espère pouvoir utiliser mon expérience de 2017 », a indiqué l’Allemand. « Comme il y a plusieurs spécialistes de la terre dans le championnat, je suis convaincu que la bataille pour le podium sera féroce. »

Parmi les autres prétendants, on devrait retrouver Tom Williams. Si le Britannique n'a jamais caché son penchant pour les rallyes terre, il a également mis à profit la pause pour améliorer sa condition physique en faisant du karting, mais aussi sa force et ses réflexes en se mettant à la boxe.

Rendez-vous sur WRC+ pour vivre le Rally Italia Sardegna avec notre dispositif All Live. Au programme, toutes les spéciales en direct, les infos du parc d'assistance et l'analyse de nos experts !

VIDEO

More News



Social media