Oliver Solberg

Le fils du Champion du Monde des Rallyes 2003 connaît une ascension fulgurante. Moins de deux ans après son premier départ au volant d’une quatre-roues motrices, Oliver Solberg avait déjà intégré la catégorie reine du WRC pour battre des records. Devenu le plus jeune vainqueur d’une manche du Championnat d’Europe en 2019 à seulement dix-sept ans, un avenir radieux attend ce pilote confiant, sympathique et avenant.

Nationality NOR
Date of Birth 23.09.2001
Birthplace Fredrikstad, Norway
First rally 2019, Wales Rally GB
Co-Driver Elliott Edmondson
Website https://www.oliversolberg.com/

Sa carrière jusqu’ici

Avec un père ayant conquis le titre suprême en 2003 et une mère issue d’une famille bien connue du sport automobile suédois et des rangs du P-WRC, ce n’était qu’une question de temps avant qu’Oliver Solberg ne s’installe derrière un volant.

Ses premiers tours de roues ont lieu en crosskart, où il remporte le championnat norvégien en 2012 avant de passer à la catégorie supérieure pour s’offrir trois couronnes consécutives en 2014, 2015 et 2016.

Déjà en quête de nouveaux défis à seulement quinze ans, il s’attaque ensuite au Championnat de Lettonie des Rallyes, l’un des rares l’autorisant à courir vu son jeune âge. Ses débuts dans les parcs d’assistance sont rythmés par deux succès avec une Peugeot 208 R2 en 2017.

Oliver Solberg s’essaie au rallycross avec la même réussite puisqu’il mène la DS 3 Supercar de 600 chevaux de son paternel à la deuxième place du RallyX Nordic. Après deux victoires en 2017, il fait encore mieux en étant sacré à l’issue de la finale de la saison 2018.

De retour dans les spéciales, sa seconde campagne en Lettonie le voit terminer deuxième des catégories LRC3 et Moins de 28 ans.

En 2019, Oliver Solberg passe au volant d’une Volkswagen Polo GTI R5 dans les championnats letton, estonien et balte. Il maîtrise immédiatement le surplus de puissance en signant cinq victoires dans sa catégorie pour ajouter un nouveau titre à son palmarès.

Il suit également les traces de son père en rejoignant Subaru Motorsports USA. Il pilote alors une Subaru Impreza STI de dernière génération avec laquelle il s’impose à trois reprises en six départs.

Après avoir fait ses débuts en mondial au Rallye de Grande-Bretagne 2019, Oliver Solberg dispute l’intégralité de la saison 2020 avec une Volkswagen Polo GTI R5 engagée à titre privé en parallèle de son programme partiel avec Skoda Motorsport.

Lors de cette campagne perturbée par la pandémie, Oliver Solberg s’offre en Estonie sa première victoire de classe en dominant les débats en WRC3. Il enchaîne avec d’autres performances exceptionnelles en Championnat d’Europe pour s’assurer le titre ERC1 Junior.

La récompense ne se fait pas attendre : le Suédois obtient un contrat de deux ans avec Hyundai Motorsport, en commençant par un assaut en WRC2 avec une Hyundai i20 R5 dès 2021. Malgré une campagne contrecarrée par une série d’abandons, il découvre l’élite avec des apparitions en World Rally Car en Finlande, Kenya, Espagne et Italie. Affichant un rythme impressionnant, il termine même l’année avec un top cinq lors de la finale du calendrier à Monza.

Hyundai lui offre alors un volant dans son équipe officielle en 2022. Le Suédois partagera une Hyundai i20 N Rally1 avec Dani Sordo.

 

Sa carrière jusqu’ici