M-Sport Ford World Rally Team

Fondée par l’ancien pilote officiel Malcolm Wilson, la structure M-Sport est choisie pour donner un nouveau souffle au programme de Ford en Championnat du Monde des Rallyes dès 1997.

Présentation de l’équipe

Fondée par l’ancien pilote officiel Malcolm Wilson, la structure M-Sport est choisie pour donner un nouveau souffle au programme de Ford en Championnat du Monde des Rallyes dès 1997.

Des champions tels que Colin McRae, Carlos Sainz et Marcus Grönholm remportent alors de nombreux succès, le dernier cité menant même l’équipe lorsque celle-ci s’offre deux sacres consécutifs chez les constructeurs en 2006 et 2007 avec une Ford Focus RS WRC.

Lorsque la Fiesta supplée la Focus en 2011, Jari-Matti Latvala et Mikko Hirvonen continuent d’engranger des victoires, mais le retrait de Ford fin 2012 porte un coup financier à la petite organisation de Malcolm Wilson. 

M-Sport renoue avec la gloire en 2017, l’année de l’arrivée de Sébastien Ogier. Le redressement ne se fait pas attendre et le Français conduit l’équipe aux titres pilotes et constructeurs avec la spectaculaire nouvelle Ford Fiesta répondant au règlement introduit la même année.  

En 2018, Ford renforce son soutien envers M-Sport et Sébastien Ogier rafle une nouvelle couronne chez les pilotes avant de rejoindre Citroën l’année suivante. 

La structure parit sur la jeunesse en 2020, et encore plus en 2021. À vingt-quatre ans, Gus Greensmith s’attaque à sa première saison complète au volant d’une Ford Fiesta WRC. Le Britannique sera rejoint par le Finlandais Teemu Suninen, âgé de vingt-six ans, et l’espoir français Adrien Fourmaux, vingt-cinq ans, qui se partageront la deuxième Fiesta de l’équipe.

Présentation de l’équipe