SÉBASTIEN OGIER

Déterminé, impitoyable et fin tacticien, Sébastien Ogier a remporté six titres mondiaux d’affilée entre 2013 et 2018. Son transfert chez Toyota Gazoo Racing, sa troisième équipe en quatre saisons, le met en position d’être sacré avec une troisième marque différente pour sa dernière campagne avant ses adieux au WRC.

Sa carrière jusqu’ici

Sportif complet, Sébastien Ogier était moniteur de ski et champion de boule lyonnaise avant de lancer sa carrière en rallye à vingt-deux ans. 

Son parcours ressemble à celui de Sébastien Loeb. Tous deux ont fait leurs débuts avec une Citroën deux roues motrices à moteur 1600 cm3 avant d’accéder au plus haut niveau avec le constructeur français.

En 2008, le Français remporte le Championnat du Monde des Rallyes Junior. Il obtient alors un programme de six manches avec le Citroën Junior Team pour la saison suivante. Malgré plusieurs accidents, la direction de Citroën décide de le conserver et Sébastien Ogier s’impose au Portugal et au Japon en 2010.

En récompense, il décroche un volant officiel chez Citroën en 2011. Il défie son équipier Sébastien Loeb en signant trois victoires en début d’année. Cependant, tout prend une tournure différente lorsqu’on lui demande de ne pas titiller son compatriote en Allemagne.

Refusant de se contenter d’un rôle de lieutenant, il rejoint dans la foulée l’équipe naissante formée par Volkswagen et prépare sur une Skoda S2000 son retour en WRC dès 2013.

Son pari porte ses fruits. À l’issue de l’année, Sébastien Ogier remporte sa première couronne de Champion du Monde des Rallyes avec neuf victoires. La success-story continue en 2014 et 2015, le Français s’imposant chaque fois à reprises

Il s’adjuge son quatrième sacre mondial au Rallye de Grande-Bretagne 2016, mais la fête ne dure que deux jours avant que Volkswagen n’annonce son retrait immédiat du WRC.

Avec la présence du tenant du titre sur le marché des transferts, les négociations sont âpres en coulisses tant le mercato est bouleversé. Le Français en profite pour essayer la Toyota Yaris WRC et la Ford Fiesta WRC avant de choisir M-Sport Ford. 

Sa décision est une fois de plus la bonne et il s’offre deux nouvelles couronnes en 2017 et 2018 avant de signer chez Citroën Racing en 2019. Si son hégémonie s’interrompt avec l’équipe de ses débuts, Sébastien Ogier rejoint désormais Toyota Gazoo Racing pour sa dernière saison au plus haut niveau.

Unwilling to accept a supporting role in the team, he signed to Volkswagen’s fledgling WRC squad in 2012, driving an S2000-spec Skoda in preparation for a World Rally Car programme the following year.

It was a move that paid off. Ogier was crowned world champion for the first time in 2013 after taking nine wins. The success story continued with further titles in 2014 and 2015, the Frenchman claiming eight wins in each campaign.

He clinched title number four at Rally GB in 2016, but celebrations were short-lived when, two days later, Volkswagen announced it would end its WRC programme.

Suddenly, when the 2017 driver market had seemed settled, the reigning world champion was available – and in demand. He tested Toyota’s Yaris and the Ford Fiesta before deciding to join M-Sport Ford.

It proved a great decision and further titles followed in 2017 and 2018, before a switch to Citroën Racing for 2019. His winning run came to an end at the French squad and Ogier joined Toyota Gazoo Racing for what is his final season in the WRC.

Nationality FRA
Date of Birth 17.12.1983
Age 35
Birthplace GAP, Hautes-Alpes
First Rally 2008, Mexico
Rally Wins 44
Website https://www.sebastien-ogier.com/fr/
JULIEN INGRASSIA

JULIEN INGRASSIA

Champion du Monde des Copilotes en titre, Julien Ingrassia a commencé sa carrière sur les spéciales les plus populaires de ...

Read More
Toyota Gazoo Racing World Rally Team

Toyota Gazoo Racing World Rally ...

Nouvel arrivant en WRC en 2017, le Toyota Gazoo Racing World Rally Team porte les espoirs de la marque nippone en Championnat du ...

Read More