Les spéciales

  • Huit spéciales et plus de 135 kilomètres attendent les concurrents lors d’une première étape extrêmement compacte. Les débats s’ouvriront vendredi après-midi et soir dans un rayon de 30 km autour d’Ypres. Près de 50 % de l’itinéraire sera chronométré.
  • Après Reninge - Vleteren au nord d’Ypres, cap au sud vers Westouter - Boeschepe, Kemmelberg et Zonnebeke. Après une assistance, cette boucle dans le sens inverse des aiguilles d’une montre sera répétée à l’approche de la nuit.
  • Le samedi est presque aussi dense avec huit nouveaux tests cumulant 119,92 km sur un parcours de 310,07 km. La journée commence au sud d’Ypres avec Hollebeke (25,86 km), la plus longue spéciale du rallye, avant Dikkebus, Watou et Mesen - Middellhoek avant une assistance. Le même menu sera proposé l’après-midi.
  • Dimanche, les hostilités ont lieu à 300 km à l’est pour une étape décisive sur l’emblématique tracé de Spa-Francorchamps près de la frontière allemande. Deux passages dans Stavelot - Malmedy encadrent Francorchamps, qui inclut des sections sur la célèbre piste belge. La répétition de ce dernier secteur accueillera la Wolf Power Stage avant le podium sur le circuit.
  • Les vingt spéciales totalisent 295.78 km chronométrés.

 

Une spéciale mythique

  • Célèbre auprès des fans de rallye et des passionnés de grandes classiques cyclistes, cette ascension pavée sur la colline éponyme mettra les voitures à l’épreuve, encore plus s’il pleut. Les concurrents défieront ensuite les courbes fluides et rapides de la montée de Monteberg dans la même spéciale.

 

Parc d’assistance

  • Situé sur la Grand-Place d’Ypres, au cœur des Flandres au nord-ouest de la Belgique. Cette place a été reconstruite à l’identique après sa destruction durant la Première Guerre mondiale. Difficile d’imaginer un parc d’assistance plus pittoresque !