Les spéciales

  • Le coup d’envoi de l’épreuve est donné jeudi soir avec la cérémonie de départ organisée près de la bibliothèque nationale et universitaire de Zagreb.
  • Le vendredi se compose de quatre secteurs chronométrés assez courts (Rude-Plešivica, Kostanjevac-Petruš Vrh, Jaškovo-Mali Modruš Potok et Pećurkovo Brdo-Mrežnički Novaki), rythmés par des crêtes et des bosses piégeuses dans les régions montagneuses de Samoborsko Gorje, Žumberak et Karlovac, au sud-ouest de Zagreb. Deux boucles séparées d’une assistance sont au programme pour une étape longue de 99,82 km d’action.
  • La même région accueille le samedi avec un format similaire. Des tests difficiles d’une vingtaine de kilomètres attendent les concurrents avec Mali Lipovec-Grdanjci et Stojdraga-Gornja Vas avant une spéciale plus courte, Krašić-Vrškovac Vinski Vrh-Duga Resa 1. Après un retour au parc d’assistance, ce parcours sera répété l’après-midi. Les huit spéciales cumulent 121,92 kilomètres chronométrés.
  • Dimanche, l’ultime journée propose des routes plus larges. Tracée sur la montagne Medvednica au nord de Zagreb, Bliznec-Pila est la plus longue spéciale du rallye avec 25,20 km avant que les équipages affrontent Zagorska Sela-Kumrovec. Ces deux spéciales techniques sont empruntées à deux reprises pour un final se jouant sur 77,06 km.
  • Les vingt spéciales totalisent 300,32 kilomètres sur un parcours total de 1270,89 kilomètres.

 

Une spéciale mythique

  • Stojdraga- Gornja Vas. Disputée samedi dans le parc naturel de Žumberak, celle qui est surnommée la « spéciale aux mille virages » est étroite, sinueuse et met l’accent sur des notes précises. Elle mettra à mal tous ceux qui se perdront tant les courbes se ressemblent.

      

Teaser