Les Défis

  • Sur le rallye terre le plus lent du championnat, le débit d’air est réduit et impose des contraintes énormes aux moteurs, transmissions et freins.
  • Les routes abrasives et la chaleur laissent très peu de répit aux pneumatiques Michelin.
  • La température ambiante dépasse aisément les 30°C, d’où un habitacle difficilement confortable pour les pilotes et leurs copilotes.