WRC Rally Sweden

Une épreuve hivernale s’aventurant dans les forêts reculées et gelées du nord-est de la Suède depuis son déménagement à Umeå. Les pneus cloutés offrent une adhérence incroyable sur la neige et la glace. Il s’agit paradoxalement d’une des manches les plus rapides de la saison. Le WRC a rendez-vous en terres inconnues !

WRC Rally Sweden
Date 09 - 12 February 2023
Entry list Download (PDF)
Servicepark Umeå
Stages TBC
Website https://rallysweden.com/
Hashtag #RallySweden
Spectators & Tickets TBC
Watch the rally Live Stream / TV Guide

Les défis

  • La seule véritable manche hivernale du calendrier. Les routes gelées bordées de murs de neige sont typiques du Rallye de Suède.
  • Les concurrents s’y appuient pour négocier les virages. Dans des conditions douces, ceux-ci se démolissent sous l’impact, piégeant alors les voitures dans la poudreuse.     
  • Des pneus cloutés sont nécessaires pour une meilleure adhérence. Les pilotes doivent toutefois s’habituer à une voiture « flottante » et à de nouveaux points de freinage.
  • Autour de 0 °C, les clous transforment la surface de la route. La terre apparaît, arrache les clous et réduit fortement le grip.
  • Avec un mercure chutant jusqu’à -25 °C, même les tâches les plus routinières aux assistances deviennent plus difficiles pour les mécaniciens équipés de gants.

 

Les réglages

  • Variés en raison de la surface. Des solutions ingénieuses sont utilisées pour exploiter au mieux les moteurs dans un tel froid.
  • Malgré leur faible largeur, les pneumatiques Pirelli Sottozero sont équipés de 384 clous en tungstène pour mordre la couche de glace recouvrant les routes. Chacun d’entre eux mesure vingt millimètres de longueur pour un poids de quatre grammes. Seuls sept millimètres sont visibles, le reste étant inséré dans la gomme pour renforcer la structure du pneu.

 

Trailer 2022

Un peu d’histoire

  • La première édition s’est tenue à l’été 1950. L’événement alors appelé « Rallye vers le soleil de minuit » est ensuite devenu une manche hivernale en 1965.
  • Présent au premier calendrier en 1973, il a été dominé par les pilotes nordiques y ayant monopolisé la victoire avant que Sébastien Loeb ne mette un terme à cette série en 2004.
  • Sébastien Ogier, Thierry Neuville, Ott Tänak et Elfyn Evans - vainqueur en 2020 – sont les seuls autres « étrangers » à s’y être imposés. 

 

Rally Sweden

News