Défis

  • Les routes rapides et étroites sont longées par des buissons, des arbres et des pierres ne laissant aucune place à l’erreur. 
  • Les pistes sont couvertes d’une couche de sable balayée lors du premier passage, créant des ornières et des conditions plus cassantes pour le deuxième tour. 
  • Une fine pellicule de terre glissante désavantage les premiers à s’élancer lors de la première étape. 
  • Avec des températures parfois proches des 30°C, il sera difficile d’être à l’aise dans les voitures, sans oublier les contraintes pour les moteurs et les transmissions.

 

Réglages

  • Suspensions terre.
  • Les pilotes augmentent la hauteur de caisse pour le deuxième passage dans les spéciales.
  • Pneumatiques Scorpion Pirelli durs et médiums disponibles.