Les défis

  • Rapides, les routes étroites sont bordées de buissons, d’arbres ou de rochers n’offrant aucune marge d’erreur.
  • Les routes à base dure recouvertes d’une surface sablonneuse sont balayées lors du premier passage pour laisser des conditions plus accidentées au deuxième tour.
  • La fine couche de terre glissante désavantage les premiers à s’élancer dans les spéciales.
  • Les températures y dépassent allègrement 30 °C. Les pilotes devront composer avec ce paramètre et des contraintes supérieures à la normale sur les moteurs et transmissions.

 

Les réglages

  • Suspensions terre.
  • Les pilotes augmentent la hauteur de caisse avant de défier les ornières lors de la répétition des spéciales.
  • Les pneumatiques Pirelli Scorpion seront disponibles avec les gommes médiums et dures. Les durs devraient être le premier choix.