Teaser Image

TOYOTA Gazoo Racing WRT

Présentation de l‘équipe

L‘équipe en quelques mots

Info

Lieu:  JPN
Fondé en: 2016
Directeur: Tommi Mäkinen
Pilote: Juho Hänninen, Jari-Matti Latvala, Esapekka Lappi
Pneumatiques: Michelin

A savoir :

Nouvel arrivant en WRC en 2017, le Toyota Gazoo Racing WRT porte les attentes, de longue date, du retour de Toyota en Championnat du Monde. La marque nipponne est synonyme de succès au plus haut niveau, durant les années 1980 et 1990.

Les débuts de Toyota en rallye remontent à 1957, quand la marque prend part au Mobilgas Rally Australia. Mais c’est en 1975 que le constructeur commence à faire parler de lui dans la discipline, avec la victoire de Hannu Mikkola lors du Rallye des 1000 Lacs, en Finlande, au volant d’une Corolla.

Toyota installe son quartier général à Cologne, en Allemagne, et enregistre davantage de succès en WRC, y compris trois victoires consécutives au Safari Rally.

En 1990, Toyota voit pour la première fois un de ses pilotes devenir Champion du Monde, en la personne de Carlos Sainz. En 1993, elle est la première marque japonaise à être sacrée chez les constructeurs. Jusqu´à son retrait à la fin de l’année 1999, Toyota enregistre trois titres constructeurs (1993, 94 et 99) et quatre sacres chez les pilotes (Carlos Sainz par deux fois, Juha Kankkunen et Didier Auriol).

Le retour en WRC de Toyota est confirmé en janvier 2015 par le président du groupe, passionné de rallye, Akio Toyoda.

Toyota établit son camp de base en Finlande, plaçant l´ancien Champion du Monde Tommi Mäkinen à la tête du projet, afin de développer une World Rally Car sur la base de la Yaris.

Si Mäkinen a d´abord assuré lui-même les essais de développement de la voiture, il a ensuite fait appel à d’autres talents venus de Finlande, Juho Hänninen et Mikko Hirvonen.

Hänninen est rapidement confirmé comme un des pilotes titulaires pour la saison 2017, celle du retour de Toyota en compétition. L´équipe est ensuite complétée par l´espoir finlandais brillant en WRC 2, Esapekka Lappi. Après le retrait de Volkswagen, Jari-Matti Latvala rebondit au dernier moment chez Toyota, en apportant son expérience à la structure naissante.

De retour en WRC après 17 ans d´absence, l’équipe avance des objectifs modestes, préférant se focaliser sur le développement de la voiture et l´apprentissage de la spécificité des épreuves.


A new entrant to the championship in 2017, the Toyota Gazoo Racing WRT represents the long-awaited WRC comeback for Toyota - a name synonymous with rallying success in the 1980s and 1990s.

The Japanese brand can trace its rally roots back to 1957 when it entered the Mobilgas Round Australia Rally. But it was 1975 when Toyota really made its mark, when Hannu Mikkola won Finlands 1000 Lakes Rally at the wheel of a factory-backed Corolla.

Toyota established a motorsport base in Cologne, Germany, and went on to claim more WRC victories, including three consecutive Safari Rally wins.

In 1990, Toyota had its first WRC champion driver in Carlos Sainz, and in 1993 it became the first Japanese brand to win the WRC manufacturers´ title. By the end of its factory-backed activities in 1999, Toyota had collected three manufacturers titles, (in 1993, 1994 and 1999) and four drivers´ titles (two for Sainz and one each for Juha Kankkunen and Didier Auriol).

Toyotas return was confirmed in January 2015 by the companys president, and passionate rally enthusiast, Akio Toyoda.

Toyota established a new team base in Finland, and put former world champion Tommi Mäkinen, in charge of developing a Yaris-based car ready for a competitive return in 2017.

Mäkinen did much of the car testing himself, but also brought in Finnish talent Juho Hänninen and Mikko Hirvonen to pile on the kilometres as launch date neared.

Hänninen was named as one of the 2017-season drivers, and WRC 2 graduate Esapekka Lappi looked favourite for the second seat until Jari-Matti Latvala, unexpectedly released from his VW contract, parachuted in at the eleventh hour.

Now back in the WRC after a break of 17 years, the team has set itself modest expectations for its maiden season - prioritising car development and learning over outright results.



Social media

Wales Rally GB